Salade de pâtes au pesto et raisins secs

En travaillant dans une petite ville telle que Sion, il assez difficile de manger du rapide à midi tout en variant les plaisirs car les take away se résument surtout à des sandwicheries. Rien de bien excitant quoi… Mes collègues peuvent en témoigner! Alors la solution, tant pour le portemonnaie que pour le palais, c’est sans aucun doute de se préparer des petits plats à l’avance. Et à cet exercice, je suis nulle. Mais archi nulle ! Du coup, ce genre de recette me sauve la vie car elle est rapide, facile et pratique.

Temps de préparation: 15 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 250 gr de farfalle, fusilli ou autres pâtes
  • 3 c.à s. de pesto
  • 5 c. à s. de raisins secs
  • 3 c. à s. de pignons de pin
  • huile d’olive
  • jus de citron
  • sel et poivre du moulin

Cuire les pâtes selon les instructions du paquet. Égoutter.

Dans un bol, mélanger le pesto avec 1 c. à s. de jus de citron et 1 c. à s. d’huile d’olive. Saler et poivrer. Ajouter aux pâtes.

Dans une poêle, faire rôtir rapidement les pignons à sec. Les ajouter aux pâtes, ainsi que les raisins secs.

Vous pouvez à loisir ajouter également de la roquette, des copeaux de parmesan, des zestes de citron, des lardons ou même des œufs durs.

Potimarron rôti à la sauge

Lorsqu’on parle de cuisine d’automne, on pense souvent aux châtaignes et à la chasse, mais on oublie souvent que c’est également la saison de beaucoup de fruits et de légumes qui se sont gorgés de soleil pendant tout l’été et qui ne demandent qu’à être dégustés de toutes les manière possibles et imaginables. C’est le cas du potimarron par exemple, qui se déguste tant en velouté, en tarte, qu’en accompagnement ou même en dessert. Aujourd’hui, c’est en accompagnement que je vous le propose.

Temps de préparation: 35 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 1 petit potimarron
  • 8 feuilles de sauge
  • 2 c. à s. de graines de courge
  • huile d’olive
  • sel fumé (le cas échéant, fleur de sel)
  • 2 c. à c. de sucre
  • poivre du moulin

Préchauffer le four à 200°.

Rincer le potimarron en frottant bien la peau pour enlever les impuretés. Le couper en parts assez fines et l’épépiner (pas besoin de le peler).

Dans un grand saladier, placer les tranches de potimarron et les arroser d’huile d’olive (env. 2 c. à s.). Rincer la sauge et la ciseler sur le potimarron. Ajouter le sucre puis saler (sel fumé) et poivrer. Bien mélanger.

Verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 20 à 25 minutes.

Pendant ce temps, faire toaster les graines de courge à sec dans une poêle.

Servir bien chaud avec les graines de courge parsemées dessus.

Ma tapenade

Une des recettes que ma Grand-maman savait faire à merveille, de par ses racines du sud de la France, c’était la tapenade. Jamais je n’en ai mangé d’aussi bonne que la sienne. Elle m’en avait donné la recette un jour, griffonnée sur un bout de papier de son élégante écriture pleine d’arabesques, mais je l’ai malheureusement perdu… La recette que je vous propose ici, y ressemble beaucoup (selon mes souvenirs !), même si elle n’égalera jamais celle de ma Grand-maman, forcément. Mais promis si je la retrouve, je la partagerai avec vous !

Temps de préparation: 10 minutes

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes):

  • 150 gr d’olives dénoyautées (noires ou vertes, selon les goûts)
  • 4 filets d’anchois à l’huile
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à s. de câpres
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 pincée de thym
  • 1/2 citron bio
  • poivre

Mixer les olives avec les anchois, la gousse d’ail pelée et dégermée, les câpres, le thym et l’huile d’olive.

Prélever le zeste du citron, puis le presser. Ajouter le zeste à la tapenade, ainsi qu’une c. à s. de jus de citron. Poivrer et mélanger.

Servir sur des crostini à l’apéritif, en dip avec des légumes en bâtonnets, en accompagnement d’un poisson blanc poché, allongé avec un peu de crème pour arroser des pâtes, en farce pour des blancs poulet, etc. Les possibilités sont innombrables !

Salade de brocoli et chou fleur au citron et parmesan

« Kwaaaaa?!! Une recette au brocoli et au choux fleur ?? Mais tu sais à quoi ils ressemblent au moins ces légumes ?? » me dit l’Homme, lorsque je lui ai annoncé l’accompagnement prévu pour notre dernier repas. J’aurais bien aimé lui rétorquer que le jour où j’aurai besoin de conseil en matière d’épilation du bikini je le sonnerai, mais c’est à ce moment-là, en écrivant ma liste de course, que je me suis rendu compte que je ne savais même pas si le mot brocoli prend un « c » ou deux… Quoiqu’il en soit, je crois que j’ai enfin trouvé une recette qui arrive à mes faire avaler ces légumes, c’est dire si c’est bon !

Temps de préparation: 25 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 1 brocoli
  • 1 chou fleur
  • 1 citron bio
  • 1 morceau de parmesan
  • huile de noisette ou de pépin de courge
  • 1 branches de thym
  • sel et poivre du moulin

Rincer et couper le brocoli et le chou fleur en plus petites fleurs.

Faire chauffer un grand volume d’eau salée et y plonger d’abord les choux fleur pendant 8 minutes. Ajouter alors les brocolis et cuire encore pendant 5 minutes. Égoutter les légumes et les refroidir à l’eau froide immédiatement.

Prélever le zeste du citron puis le presser. A l’aide d’un économe, prélever 2 c. à s. de parmesan en copeaux.

Répartir les brocolis et choux fleurs de manière harmonieuse dans les assiettes. Arroser de jus de citron et d’huile de noisette, saler et poivrer. Parsemer de fleurs de thym, d’une pincée de zeste et des copeaux de parmesan.

Courgettes en crumble à la provençale

C’est bien beau d’être un as de la viande au barbecue, mais on ne peut pas se nourrir que de bidoche pendant tout l’été quand même, ou bien ?? Bon alors pour customiser vos courgettes grillées et changer des sempiternelles tomates à la provençale, voici une recette toute simple, mais très efficace.

OK je l’avoue, celles de la photo ont l’air transgéniques tellement elles sont énormes. La faute à mon jardin trop prolifique. Préférez, dans la mesure du possible, des courgettes de taille normale: c’est meilleur.

Temps de préparation: 25 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes, en accompagnement):

  • 1 grande courgette (ou 2 petites)
  • chapelure
  • beurre
  • 1 gousse d’ail
  • persil
  • ciboulette
  • herbes de Provence séchées
  • sel et poivre du moulin

Rincer la courgette et la couper en rondelles. Ciseler un petit bouquet de persil et quelques brins de ciboulette. Peler la gousse d’ail et la presser. Réserver le tout.

Faire fondre 25 gr de beurre. Dans un bol, mélanger 50 gr de chapelure avec le beurre fondu. Ajouter le persil et le ciboulette ciselés ainsi que la gousse d’ail. Saler et poivrer généreusement avant d’ajuster l’assaisonnement à l’aide des herbes de Provence.

Répartir ce crumble sur les tranches de courgette. Les faire ensuite griller soit au barbecue, soit sur une plaque au four.

A l’heure du barbecue…

Le grill est ripoliné, le charbon est affûté, le gazon est égalisé, les bières sont au frais dans la piscine et le soleil ne lâche plus son zénith: tout est prêt pour une journée barbecue parfaite ! Mais comme je suis certaine que vous n’êtes pas du genre à vous la jouer « Mâles en rûte cuisinant pour la 1ère fois« , je vous ai concocté une série d’idées pour faire de votre session grillade la plus fabuleuse garden party que même la Middelton elle en sera verte de jalousie.

C’est parti mon kiki !

LES MARINADES

Commençons par le commencement: la marinade. Parce que c’est à mon avis la clé d’une viande ou d’un poisson grillé réussi (sauf exception). Les recettes ici s’entendent pour 4 personnes environ.

Marinade moutarde et miel: mélanger dans un bol 3 c. à s. de moutarde avec 2 c. à s. d’huile d’olive, 2 c. à s. de miel et 1 c. à s. d’aneth. Poivrer. A utiliser pour assaisonner du saumon, de l’agneau ou du boeuf.

Marinade « thai style »: presser 2 citrons verts et mélanger avec 2 c. à s. de nuoc mam et 4 c. à c. de sucre brut. Ajouter 1 tige de citronnelle émincée et 2 c. à c. de gingembre râpé. Y faire mariner des escalopes de poulet, une pièce de boeuf ou des filets de poisson blanc (lotte, lieu jaune, dorade, etc.)

Marinade teriyaki: dans un bol, dissoudre 3 c. à c. de sucre dans 3 c. à s. de sauce soja et 3 c. à s. de mirin. Ajouter 1 c. à s. d’huile de colza. Utiliser comme marinade pour des brochettes de poulet ou des darnes de saumon.

Marinade au citron: presser un citron jaune et en prélever le zeste. Emulsionner le jus de citron avec 3 c. à s. d’huile d’olive et le zeste, puis saler et poivrer. Utiliser comme assaisonnement pour tous les poissons ou pour du poulet.

Marinade aux herbes: ciseler un petit bouquet composé de ciboulette, persil plat, romarin et thym. Dans un bol, mélanger 4 c. à s. d’huile d’olive avec les herbes et 2 gousses d’ail écrasées. Saler et poivrer. Utiliser en marinade pour n’importe quelle pièce d’agneau, les poissons blancs et/ou entiers (à cuire en papillotes d’aluminium) ou des cuisses de poulet.

LES SALADES

En accompagnement de grillades, vous avez principalement 2 options: soit des légumes grillés (pensez aux aubergines coupées en 2 et striées de lamelles de beurre, aux courgettes au curry, aux tomates à la provençale, aux papillotes de légumes aux herbes, etc.), soit des salades et des féculents (pourquoi pas des patates emballées dans du papier d’alu et accompagnées de yogourt grec à la ciboulette, du riz veneré, des pâtes à l’huile d’olive parfumée, des gnocchi à la sauge, etc.). Mais vous pouvez également mixer les deux en faisant des salades de pâtes ou de riz en les customisant simplement avec du pesto et des pignons par exemple…

Voici quelques autres recettes de salade idéales pour un barbecue:

Salade de tomate à la méditerranéenne

Salade de carottes à la noix de coco

Salade verte à ma façon

Salade tomate-mozzarella-kiwi

LES SAUCES

Si vous n’avez pas envie de faire mariner votre viande ou votre poisson ou alors que vous êtes très gourmand, vous pourrez servir vos grillades avec une ou deux sauces que vos invités ne manqueront pas d’utiliser également pour tremper des bâtonnets de légumes…

Pour accompagner vos brochettes de poulet ou de poisson, pensez à la sauce satay (à base de cacahuète). On trouve la pâte au rayon asiatique et il suffit de la délayer dans un peu de lait de coco. Vous pouvez faire de même avec une pâte de curry thaï.

Vous pouvez également préparer des beurres aromatisés. Pour cela, il vous suffit de laisser ramollir la quantité de beurre désirée (avec les chaleurs actuelles, cela ne devrait pas prendre trop de temps !) et d’y ajouter à choix:

Façon café de Paris: ail pressé, persil, basilic et estragon haché, un trait de jus de citron, une pointe de piment de Cayenne, sel et poivre

Balsamique: quelques c. à c. de bon vinaigre balsamique (et év. un pointe de sucre), sel et poivre

Curry: 1/2 à 1 c. à c. de pâte de curry à choix, sel et poivre

Méditerranéenne: 2 pétales de tomates séchées à l’huile et 2-3 olives noires hachés finement ainsi qu’un filet d’anchois à l’huile écrasé en purée

Moutarde: moutarde à l’ancienne et ciboulette ciselée

Agrumes: quelques zestes d’orange et de citron avec un trait de jus des 2 agrumes, sel et poivre.

Sinon, retrouvez les recettes des sauces à la truffe, japonaise, thaïe, aux cèpes, au citron confit, et bien sûr la recette de la mayonnaise de base, à cet endroit.

LES DESSERTS

Il fait beau, il fait chaud, on privilégie donc des desserts rafraîchissants et légers. Mais rien n’empêche d’en faire plusieurs, à la manière d’un mini-buffet où tout le monde irait se servir selon sa faim…

Plus simplement, vous pouvez également confectionner des brochettes de fruits (éventuellement avec des marshmallows intercalés…) à faire cuire au grill. Ou alors des papillotes de banane avec 1 ou 2 carrés de chocolat noir.

Carpaccio de fraises au basilic et poivre noir

Muffins tagada-choco  ou muffins cerises-chocolat (oui bon d’accord, les fraises tagada ça compte pas comme des fruits. Mais c’est tellement bon et si pratique comme recette…)

Salée au sucre ou gâteau à la crème (ok, ok, pas de fruits non plus dans cette recette. Mais pour ce dessert, pas besoin d’avoir faim, croyez moi !)

Pêches rôties au beurre salé et aux herbes de Provence, à faire à la plancha bien sûr !

Sorbet fraises-basilic

Sorbet pamplemousse-lavande

Salade de fraises au basilic, crumble au citron vert

Ananas rôti et sésame, à faire également à la plancha

Tiramisù aux framboises et à la rose

QUELQUES CONSEILS POUR TERMINER

  • Même si vous décidez de ne pas utiliser de marinade, n’hésitez pas à assaisonner vos viandes avec des herbes comme le romarin, la sauge et l’origan (qui supportent d’ailleurs mieux la grande chaleur que les mélanges d’épices tout prêts). De plus, elles contiennent des antioxydants naturels qui neutralisent les substances nocives de la fumée…
  • Faites attention aux émanations de graisse brûlée, car elles peuvent former des substances cancérigènes. Donc pendant la cuisson, évitez d’arroser les aliments avec de la bière, de la marinade ou un autre liquide.
  • Evitez de piquer la viande avec la fourchette pendant la cuisson, elle perdrait son jus. Retournez-la plutôt avec une pince.
  • Laissez reposer env. 10 min les grosses pièces de viande une fois cuites afin de permettre aux chaires de s’attendrir.

Voilà, je crois que j’ai plus ou moins tout dit. Je pourrais rajouter que je chausse du 37 et que je déteste les araignées, mais je crois que ça tout le monde s’en fout. Par contre, si vous avez d’autres idées et suggestions, n’hésitez pas à laisse un com’ !

Couscous à ma façon, poulet au citron confit et menthe

En général, je ne suis pas très saucisse. Enfin ça dépend lesquelles. Enfin non, c’est pas ce que je voulais dire !! Enfin bref, vous m’avez comprise… Quoiqu’il en soit, j’adore la merguez (celui qui rit encore, il sort !). Et que mange-t-on avec les merguez ? Non, pas des cervelas, mais bien du couscous ! Et pour ceux qui n’aiment pas les merguez, j’ai tout prévu: une super recette de poulet à la marocaine !

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 petites escalopes de poulet
  • 4 merguez
  • 2 tomates
  • quelques branches de menthe
  • 1 demi citron confit
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 150 gr de couscous
  • beurre
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Faire bouillir un verre d’eau (220 ml) dans une casserole. Hors du feu, verser le couscous. Ajouter un c. à s. d’huile d’olive et mélanger. Saler. Laisser gonfler pendant une petite dizaine de minutes puis ajouter un noix de beurre en égrénant à la fourchette. Ajouter les raisins secs. Réserver au chaud.

Hacher finement le demi citron confit. Rincer les feuilles de menthe et les ciseler. Dans un bol, le mélanger avec 2 c. à s. d’huile d’olive avec le citron confit et la menthe ciselée. Saler légèrement et poivrer. Si la sauce est trop épaisse, la détendre avec un trait de jus de citron.

Dans une poêle bien chaude, faire cuire les escalopes de poulet et les merguez à point. Servir le couscous avec le poulet arrosé de sa sauce à la menthe, les merguez et les tomates coupées en tranches et assaisonnées.