Authentique gaufre liégeoise

Et voici LA recette de gaufre liégeoise moelleuse, telle qu’on la trouve dans les fêtes et festivals. Une véritable tuerie, vous êtes prévenus…

Recette tirée également de l’ouvrage « Carrément cuisine: 100 recettes de crêpes et gaufres » chez Hachette cuisine.

Temps de préparation: 35 minutes + 45 minutes de repos

Ingrédients (pour 8 gaufres environ):

  • 1 c. à c. de levure du boulanger sèche
  • 15 cl de lait
  • 250 gr de farine
  • 1 œuf
  • 100 gr de beurre mou
  • 120 gr de sucre perlé
  • sucre glace
  • 1 pincée de sel

Dans une jatte, délayer la levure avec le lait juste tiédi. Dans un saladier (ou dans la cuve d’un batteur), mélanger la farine avec le sel. Creuser un puits, y casser l’œuf puis verser le mélange lait-levure. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte bien lisse. Ajouter le beurre mou et mélanger à nouveau. Couvrir d’un torchon et laisser reposer pendant 30 minutes dans un endroit tiède.

Ajouter le sucre perlé et pétrir à nouveau la pâte. Laisser reposer encore 15 minutes. Façonner des boules d’environ 80 gr, les saupoudrer de sucre glace et les placer au frais jusqu’au moment de les cuire.

Faire chauffer le gaufrier. Placer une boule sur chaque plaque et refermer. Laisser cuire pendant 4 à 5 minutes jusqu’à ce que les gaufres soient bien dorées. Laisser refroidir sur une grille. Déguster tiède!

Publicités

Gaufres au thym, chèvre et tomates cerise

Depuis que j’ai reçu mon gaufrier, je teste toute une série de recettes des plus traditionnelles aux plus créatives. Celle-ci s’est vraiment avérée délicieuse et peut tout aussi convenir pour un apéritif que pour une entrée ou un plat. Bien évidemment, vous pouvez sans autre agrémenter ces gaufres d’autres types de fromage, d’assaisonnements, etc.

Recette tirée de l’ouvrage « Carrément cuisine: 100 recettes de crêpes et gaufres » chez Hachette cuisine.

Et à suivre très bientôt: la recette des gaufres liégeoises !

Temps de préparation: 40 minutes + 1 heure de repos

Ingrédients (pour 6 gaufres environ):

Pour les gaufres

  • 12 gr de levure de boulanger sèche
  • 10 gr de sucre
  • 25 cl de lait
  • 3 oeufs
  • 150 gr de farine
  • 100 gr de beurre fondu
  • 2 c. à s. de thym frais
  • sel

Pour la garniture

  • 250 gr de tomates cerise
  • 1 bûche de chèvre type Sainte-Maure
  • crème de balsamique
  • poivre du moulin

Mélanger la levure avec le sucre et le lait. Battre les œufs en omelette. Dans un saladier, verser la farine, le sel, le thym puis, sans cesser de fouetter, le lait et les œufs. Terminer en ajoutant le beurre fondu. Lier et laisser reposer pendant 1h (la pâte doit doubler de volume).

Fouetter à nouveau la pâte. Faire chauffer le gaufrier. Verser une louche de pâte, refermer le gaufrier et laisser cuire jusqu’à ce que les gaufres soient juste dorées (elles termineront de cuire au four).

Préchauffer le gril du four.

Nettoyer les tomates cerise et les couper en deux. Couper le fromage en tranches. Disposer les gaufres sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Répartir dessus les tranches de fromage de chèvre, puis les tomates cerise. Poivrer.

Enfourner pour 10 minutes environ, jusqu’à ce que le fromage ait fondu. Sortir les gaufres du four et les arroser d’un filet de crème de balsamique. Déguster avec une salade.

Coeur coulant au chocolat

Je ne sais pas si j’ose encore m’adresser à vous, tellement ça fait longtemps que je n’ai pas publié sur ce blog… Si vous me suivez sur Instagram (voir ci-contre), vous verrez que j’y suis un chouilla plus active. J’y publie les photos de mes recettes, bien avant de publier ici lesdites recettes, mais aussi celles de mes découvertes culinaires. N’hésitez pas à vous y abonner!

La recette que je vous propose aujourd’hui utilise les inserts Etnao de Valrhona que j’ai eu l’occasion d’acheter en visitant la génialissime Cité du chocolat (que je vous recommande vivement par ailleurs!). Je précise au passage que cet article n’est pas sponsorisé.

Temps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 6 cœurs coulants):

  • 125 g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 130 g de beurre
  • 3 œufs entiers
  • 100 g de sucre semoule
  • 70 g de farine
  • 6 inserts Etnao Valrhona
  • 1 pincée de sel

Faire fondre le chocolat et le beurre, ajouter une pincée de sel.

Battre les œufs entiers avec le sucre sans trop les monter. Incorporer le chocolat et le beurre légèrement tiédi puis la farine tamisée.

Préchauffer le four à 190C°.

Choisir des moules en silicone de 5 cm de diamètre et 4.5 cm de haut environ. Y verser 2/3 de la pâte, ajouter l’insert et recouvrir du tiers de pâte restant. Enfourner pour 14 minutes.

Attendre quelques minutes avant de démouler et servir, accompagné éventuellement d’une boule d’une bonne glace vanille ou d’un sorbet framboise.

Soupe de ramen au poulet pané et sésame

Hopi hopa, la bonne soupe que voilà! Vite faite, vite prête, elle mettra vos papilles en fête (bref, comme intro, on touche le fond là…).

Temps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 125 gr de nouilles de riz
  • 2 petites escalopes de poulet pané
  • 1 carotte pelée et grossièrement râpée
  • 1 oignon nouveau ciselé
  • 60 cl de bouillon de volaille
  • 1 c. à c. d’huile de sésame grillé
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à c. de pâte de curry panang

Cuire les nouilles selon les indications du paquet. Les rafraîchir sous l’eau froide en attendant de servir.

Porter le bouillon à ébullition. Ajouter la carotte râpée, la pâte de curry, l’huile de sésame et la sauce soja. Laisser cuire 10 minutes.

Pendant ce temps, cuire les escalopes panées à la poêle dans un peu de matière grasse. Trancher en lamelles.

Répartir les nouilles dans les assiettes creuses (ou bols) et verser le bouillon brûlant par dessus. Ajouter le poulet pané et l’oignon ciselé.

 

Amaretti à la crème de marron

Mono-maniaque, moi? Disons plutôt que j’ai des périodes… Et en ce moment, c’est l’amande. En version sucrée surtout. Du coup, après l’amandier, je vous propose aujourd’hui cette recette hyper simple et vraiment excellente d’amaretti en version « marrons ». Parce qu’on ne se refait pas…

Temps de préparation: 1h30 (dont 1h de repos)

Ingrédients (pour une quinzaine de pièces):

  • 210 gr de poudre d’amandes mondées
  • 120 gr de sucre glace + env. 100 gr pour le façonnage
  • 2 blancs d’oeuf
  • 3 bonnes c. à s. de crème de marron
  • 6 gouttes d’essence d’amande amer

Dans une saladier, mélanger la poudre d’amandes avec le sucre glace. Ajouter les blancs d’oeuf. Incorporer la crème de marron, puis filmer et placer au frais pour 1 heure.

Préchauffer le four à 180° C.

Humidifier les mains afin de former les boules facilement. Façonner des boules de la taille d’une noix, rouler dans le sucre glace et aplatir légèrement. Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner pour 14 minutes. Il ne faut pas qu’ils cuisent trop, sinon les amaretti sécheront en refroidissant. Laisser refroidir avant de déguster (si possible…).

 

Amandier (ou fondant aux amandes)

Ca faisait déjà quelques temps que j’avais épinglé cette recette sur Pinterest, mais je ne trouvais jamais la bonne occasion de la réaliser. La météo glaciale de ces derniers jours a achevé de me convaincre qu’il n’était pas encore l’heure du régime…

A la différence de la recette de base, j’ai choisi de faire un glaçage type « carrot cake » (avec du Philadelphia), mais rien ne vous empêche de faire le classique glaçage royal (100 gr de sucre glace + 15 gr de rhum/jus de citron/autre).

Temps de préparation: 1h30 (dont 45 minutes de cuisson)

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes):

Pour le gâteau :
  • 6 œufs à température ambiante
  • 250 g de sucre en poudre
  • 300 g de poudre d’amande
  • 12 gouttes d’extrait d’amande amère
  • 150 g de beurre pommade (à température ambiante donc)
Pour le glaçage:
  • 250 gr de fromage frais (type Philadelphia)
  • 30 gr de beurre ramolli
  • 80 gr de sucre glace
  • le jus d’un demi citron

Préchauffer le four à 170°C

Fouetter les œufs avec le sucre en poudre pendant quelques minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajouter la poudre d’amande et l’extrait d’amande amère puis fouetter à nouveau.

Incorporer le beurre mou et fouetter bien jusqu’à l’obtention d’une pâte parfaitement homogène.

Verser l’appareil dans un moule de 20 cm de diamètre préalablement beurré et fariné.

Enfourner pour 40 minutes à 50 minutes jusqu’à ce la surface du gâteau soit bien dorée (vous pouvez également tester la cuisson en plongeant un couteau fin au cœur du gâteau, celui-ci doit ressortir maculé d’à peine un peu de pâte). Laisser tiédir puis démouler sur une grille.

Pendant ce temps, préparer le glaçage. Pour cela, battre le fromage frais avec les 30 gr de beurre ramolli, le sucre glace et le jus de citron. Répartir avec une spatule sur le gâteau.

Carpaccio de bœuf à la coriandre et copeaux de foie gras

Si certains d’entre vous ont pris de bonnes résolutions niveau alimentation (ce qu’on fait généralement tous pendant 3 premières semaines de janvier), désolée de venir vous tenter avec cette recette hyper gourmande… Je l’ai réalisée pour notre habituel repas de Noël « en amoureux ». Mais c’était tellement bon qu’on risque bien de la refaire tout au long de l’année à d’autres occasions!

Temps de préparation: 30 minutes + 1h de repos

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de filet de bœuf
  • 90 gr de foie gras mi-cuit ou en terrine
  • 1 citron vert
  • quelques tiges de coriandre
  • huile d’olive
  • 1 c. à c. de baies roses
  • fleur de sel et poivre du moulin

Couper le filet de bœuf en tranches très fines, à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Les déposer dans 2 assiettes plates, sans se chevaucher. Équeuter et ciseler la coriandre.

Mélanger le jus de citron vert et l’huile d’olive. Napper délicatement la viande à l’aide d’un pinceau. Saler et poivrer. Parsemer de coriandre et de baies roses. Filmer et placer au frigo pendant 30 minutes à 1h.

Au moment de servir, couper le foie gras en copeaux ou en tranches fines et répartir sur le carpaccio.

Déguster avec du pain de campagne légèrement toasté et du beurre salé.