Frites de patates douces, sauce à la purée d’amandes et câpres

Voilà une recette que tu vas kiffer. Genre vraiment. Bon OK, on ne trouve pas des câpres au sel et de la purée d’amandes blanche partout. Aussi, une fois que tu auras trouvé ces 2 ingrédients clés, prends-en une palette de chaque directement, histoire d’avoir un peu de réserve. Car tu risques bien de refaire cette recette assez souvent.

Et cette sauce… Mmmmh!

Temps de préparation: 50 minutes (dont 30 minutes au four)
Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 1 kg de patates douces
  • 3 c. à s. de polenta (pas cuite donc)
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 100 gr de purée d’amande blanche
  • 30 gr de câpres au sel (pas au vinaigre!)
  • 1 petite botte de ciboulette
  • 3 c. à s. de jus de citron vert
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 3 c. à s. d’eau
  • sel
  • poivre du moulin
  • 1 c. à c. de paprika

Préchauffer le four à 180 °C. Couper les patates en longs quartiers et les mélanger à l’huile d’olive. Saler et poivrer, puis ajouter la polenta et bien mélanger. Les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faire cuire env. 30 min au milieu du four.

Entre-temps, rincer un peu les câpres pour éliminer le sel puis les hacher grossièrement. Ciseler la ciboulette. Mélanger la purée d’amande avec les câpres, la ciboulette, la sauce soja, le jus de citron vert et l’eau jusqu’à obtention d’une sauce crémeuse.

Parsemer les patates douces de paprika et les servir avec la sauce aux amandes et aux câpres.

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Brioche perdue et sa chantilly à la rose

Quoi de mieux pour égayer un dimanche matin pluvieux que la perspective d’un petit-déjeuner tardif régressif accompagné d’une bonne tasse de thé et d’un cappuccino? En plus, c’est tellement facile!

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 4 tranches bien épaisses de brioche de la veille
  • 2 petits œufs (ou 1 gros)
  • 3 dl de lait
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • eau de rose
  • 1,5 dl de crème entière
  • 1 bonne c. à s. de beurre à rôtir
  • 1 c. à s. de sucre semoule
  • 2 belles poignées de baies (éventuellement surgelées si vous réalisez cette recette en hiver)

Fouetter la crème bien froide en rajoutant le sucre semoule progressivement. Lorsqu’elle est assez ferme, ajouter quelques gouttes d’eau de rose. Réserver au frais.

Dans une première assiette creuse, mélanger le lait avec le sucre vanillé. Dans une deuxième, battre les œufs. Passer les tranches de brioche successivement dans le lait, puis dans l’œuf battu.

Faire dorer dans une poêle pas trop chaude avec le beurre.

Servir tiède accompagné des fruits et de la crème chantilly à la rose.

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Saumon rôti basse température aux argrumes et fenouil

Vous ai-je déjà parlé de mon nouveau livre de chevet, « #ATable avec Qooking », le livre de cuisine communautaire de Qoqa? J’aime tellement les recettes qui s’y trouvent que tous les soirs, j’en apprends une nouvelle par coeur et je me fais des auto-interro. En vrai, c’est pas tout à fait ça mais presque dans la mesure où ce livre n’a jamais rejoint ma bibliothèque pour la simple et bonne raison que je fais pratiquement une recette par jour issu de cet ouvrage. Voici d’ailleurs une des recettes que j’ai le plus faite car elle est super simple, rapide et tellement boooooonne!

Temps de préparation: 15 minutes + 40 minutes de cuisson

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de saumon sans la peau
  • 1/2 orange
  • 1/2 citron
  • 1 fenouil
  • 2 c. à s. d’aneth
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de miel
  • 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne
  • Sel et poivre du moulin

Détailler le fenouil, l’orange et le citron en tranches fines.

Préchauffer le four à 140°C.

Placer les légumes et fruits dans un grand plat avec la moitié de l’aneth. Disposer le saumon dessus, saler et poivrer.

Mélanger l’huile avec la moutarde et le miel. Saler et poivrer. Répartir dans le plat. Enfourner pour 30 à 40 minutes (en fonction de l’épaisseur de votre tranches de saumon). Au moment de servir, ajouter le reste de l’aneth. Servir avec des pommes de terre vapeur.

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Figues rôties au miel et vinaigre balsamique, mozzarella et noix

Et voilà déjà l’automne… La saison des brisolées, de la chasse, de la soupe à la courge, des premières grippes. On ressort ses bottines préférées, son écharpe toute douce et son spray nasal. On savoure sans culpabilité un bon chocolat chaud, un thé chaï ou un sirop pour la toux. Bref, on se réjouit!

Temps de préparation: 15 minutes
Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 5 ou 6  figues fraîches
  • 1 boule de mozzarella de bufflonne
  • 1 c. à s. de miel
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique de Modène
  • 1 petite poignée de noix
  • Fleur de sel
  • Poivre du moulin

Couper les figues en deux. Dans une poêle, faire chauffer le miel et y faire rôtir rapidement les figues face contre la poêle. Réserver.

Faire réduire le jus de cuisson avec le vinaigre balsamique.

Couper la mozzarella en tranches et les déposer sur une assiette. Déposer les figues rôties par dessus et arroser de jus au vinaigre balsamique. Saler et poivrer.

Concasser grossièrement les noix et en parsemer le plat.

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Bruschetta à la burrata, tomates cerise et fraises

Et voici une petite recette estivale simple et vite prête, comme on les aime. J’ai adoré l’association de la burrata et de la fraise avec la tomate, ça fonctionne tellement bien!

Temps de préparation: 20 minutes
Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 4 tranches de pain de campagne
  • 12 tomates cerise
  • 1 burrata (env. 125 gr)
  • quelques feuilles de basilic
  • huile d’olive
  • fleur de sel
  • poivre
  • sucre

Couper les tomates cerise et les faire poêler quelques minutes avec un peu de sucre pour qu’elles caramélisent légèrement. Si vous avez plus de temps (et que vous préférez), vous pouvez aussi les faire confire au four en suivant cette recette.

Faire griller/toaster les tranches de pain. Répartir la burrata dessus, puis ajouter les tomates confites et les fraises coupées en quartiers. Arroser d’un filet d’huile d’olive et parsemer de basilic ciselé. Terminer par une pincée de fleur de sel et un tour de poivre.

Servir accompagné d’un Spritz par exemple 😉

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Coquelet rôti aux tomates cerises, lard fumé et olives

Bientôt 2 mois que #BebeKoala est né. Deux mois que nous sommes passés de 3 à 4 et que notre vie a changé pour encore plus d’amour (et moins de sommeil). Et 2 mois que vous n’avez plus eu de mes nouvelles, évidemment… Pour fêter mon retour (enfin, on va essayer de revenir…), je vous propose aujourd’hui une recette que je ne cesse de faire et refaire tellement je suis FAN car elle a tout ce que j’aime: délicieuse, ultra simple, ultra rapide, complète. Je gage que vous la mettrez immédiatement dans vos favoris!

Une recette piochée chez Papilles & Pupilles.

Temps de préparation: 50 minutes (dont 40 minutes de cuisson)
Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 1 coquelet de qualité (Label Rouge par exemple)
  • 500 gr de tomates cerises
  • 8 tranches de lard fumé
  • une dizaine d’olives noires (kalamata ou taggiasche par exemple)
  • 2 c. à c. d’estragon
  • vinaigre balsamique
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 190°C chaleur tournante.

Rincer les tomates. Rincer les feuilles d’estragon et le ciseler. Dans un bol, mélanger le sel, le poivre, ajouter 2 c. à s. de vinaigre balsamique et 2 c. à s. d’huile d’olive en émulsionnant légèrement. Ajouter l’estragon ciselé et mélanger encore.

Déposer le coquelet dans le plat de cuisson. Répartissez les tomates cerises autour. Mettre 2 tranches de lard fumé dans la cavité du coquelet et répartir les autres dans le plat. Ajouter les olives et terminer en arrosant avec la sauce préparée au préalable (coquelet inclus).

Enfourner pour 40 minutes chrono.

Servir avec des frites / des pommes de terre grenailles à l’ail / du pain grillé (idéal pour saucer…).

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Amaretti à la crème de marron

Mono-maniaque, moi? Disons plutôt que j’ai des périodes… Et en ce moment, c’est l’amande. En version sucrée surtout. Du coup, après l’amandier, je vous propose aujourd’hui cette recette hyper simple et vraiment excellente d’amaretti en version « marrons ». Parce qu’on ne se refait pas…

Temps de préparation: 1h30 (dont 1h de repos)

Ingrédients (pour une quinzaine de pièces):

  • 210 gr de poudre d’amandes mondées
  • 120 gr de sucre glace + env. 100 gr pour le façonnage
  • 2 blancs d’oeuf
  • 3 bonnes c. à s. de crème de marron
  • 6 gouttes d’essence d’amande amer

Dans une saladier, mélanger la poudre d’amandes avec le sucre glace. Ajouter les blancs d’oeuf. Incorporer la crème de marron, puis filmer et placer au frais pour 1 heure.

Préchauffer le four à 180° C.

Humidifier les mains afin de former les boules facilement. Façonner des boules de la taille d’une noix, rouler dans le sucre glace et aplatir légèrement. Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner pour 14 minutes. Il ne faut pas qu’ils cuisent trop, sinon les amaretti sécheront en refroidissant. Laisser refroidir avant de déguster (si possible…).