Dorade au four, carottes et coriandre

Bon bon bon… Ca fait tellement longtemps que je n’ai pas posté d’article que j’ai presque honte de m’y remettre… Mais j’ai une bonne excuse: l’emménagement dans notre nouvelle maison!!!! Et croyez-moi ou pas, mais c’est assez chronophage. Quoiqu’il en soit, me revoilà aux affaires avec aujourd’hui une petite recette toute simple, légère et vite prête. Pratique, quoi.

dorade-au-four

Temps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 dorade entièress, évidés
  • 2 belles carottes
  • 1 bouquet de coriandre
  • 1 échalote
  • un citron et 1/2 orange
  • huile d’olive
  • fleur de sel
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 180° C.

Peler et râper grossièrement les carottes. Les déposer sur 2 feuilles de papier sulfurisé pour faire le lit. Saler, poivrer et arroser de jus de citron + orange frais. Déposer la dorade par dessus. Saler et poivrer l’intérieur.

Peler et émincer l’échalote et répartir à l’intérieur des dorades. Saler et poivrer le dessus et arroser d’un généreux filet d’huile d’olive.

Enfourner pour 25 minutes environ.

Parsemer de feuilles de coriandre au moment de servir.

 

Quiche aux asperges et jambon cru du Valais

En Valais, il y a plus de soleil qu’ailleurs, tout le monde le sait (si si si, c’est vrai). C’est grâce à cela, entre autre, que notre terroir permet de produire des merveilles telles que les asperges, du très bon vin, un club de foot performant, des abricots, etc.

Quiche asperges jambon cru

Temps de préparation: 60 minutes (dont 35 minutes de cuisson)

Ingrédients (pour 6 personnes):

  • 1 rouleau de pâte brisée pure beurre
  • 400 à 500 gr d’asperges vertes
  • 4 œufs
  • 250 ml de lait
  • 115 gr de gruyère râpé
  • 6 tranches de jambon cru
  • 125 ml de bouillon de poulet
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 190°C.

Rincer, peler les asperges et les couper en tronçons d’environ 4 cm en préservant les pointes. Dans une poêle, faire chauffer 1 c. à s. d’huile et y faire cuire les asperges pendant 1 minute. Déglacer avec le bouillon de volaille et laisser réduire presque à sec. Laisser tiédir.

Couper les tranches de jambon en petits morceaux.

Dans une jatte, mélanger les œufs légèrement battus avec le lait. Ajouter le fromage et le jambon. Poivrer et saler légèrement.

Dérouler la pâte sur une plaque à gâteau et y répartir les tronçons d’asperges (sauf les pointes). Verser la préparation aux œufs et disposer les pointes d’asperges par dessus.

Enfourner pour 35 à 40 minutes.

Déguster avec une bonne salade verte.

Suggestion de vin pour accompagner ce plat:
Soleil du Valais

 

 

Clafoutis aux champignons de Paris et parmesan

Elle court, elle court Wanalee, Wanalee du Bois-Joli… Oh oui, elle est un peu « au four et au moulin » la Wanalee ces temps. Enfin, plus au moulin qu’au four d’ailleurs… Mais je m’arrête quelques minutes aujourd’hui pour partager avec vous cette recettounette qui, une fois encore, à l’énorme avantage d’être très facile et vite prête. Et plutôt très bonne en plus.

Clafouti champignons paris

Temps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 180 gr de champignons de Paris frais
  • 2 œufs
  • 10 cl de lait
  • 5 cl de crème fraîche épaisse
  • 20 gr de parmesan râpé
  • 1/2 c. à s. de farine
  • beurre
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 180°C.

Rincer rapidement les champignons et les coupez en lamelles. Les faire revenir dans une poêle avec une noisette de beurre pendant 10 minutes. Ajouter la ciboulette, saler et poivrer.

Dans un saladier, battre les œufs avec le lait et la crème fraîche. Ajoutez la farine et le parmesan râpé. Saler (peu), poivrer et mélanger.

Verser la préparation dans des moules individuels à clafoutis. Enfournez 20 minutes environ.

Déguster tiède avec une salade.

Mini brochettes de poulet mariné à la citronnelle et au gingembre

Ce qui est bien avec les mamans, c’est que même quand vous êtes adulte, elles continuent de s’occuper de vous lorsque vous en avez besoin. En tout cas, c’est ce que fait la mienne (mais peut-être est-elle extraordinaire?!). Donc Maman, si tu me lis: sache que tu es comme une mère pour moi!

Merci à elle pour cette incroyable recette qui aura su me requinquer un jour où Petit Prince n’était pas en forme. [Oui parce que – et ça fait partie de mes découvertes de jeune maman – quand bébé est malade et dort mal, toi tu fais tout pareil. Eh ouais…]

brochettes poulet citronnelle pistache

Temps de préparation: 40 minutes (+ 2 heures de marinade)

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de poulet
  • 6 bâtons de citronnelle
  • 1 cm de gingembre râpé (environ)
  • 1 poignée de pistaches non salées
  • 1 citron jaune
  • 1 citron vert
  • huile d’olive
  • sauce soja
  • sucre
  • poivre du Sichuan

Presser les agrumes. Ajouter 1 c. à s. de sauce soja, 1 c. à s. de sucre, le gingembre et 2 c. à s. d’huile d’olive.

Détailler les blancs de poulet en cubes. Couper les bâtons de citronnelle en deux dans le sens de la longueur et tailler les tiges en biseau. Enfiler les cubes de poulet sur les demi-tiges de citronnelle pour en faire des mini-brochettes. Les déposer dans un plat creux et arroser de marinade. Couvrir et laisser reposer au frais pendant 2 heures environ en les retournant 1 à 2 fois.

Torréfier les pistaches et les mixer grossièrement avec 1 c. à s. de poivre du Sichuan. Réserver.

Préparer un riz à la noix de coco ou un riz venere pour accompagner le plat.

Quand le riz est prêt, égoutter les brochettes de poulet et les saisir dans une poêle à feu modéré avec un peu d’huile d’olive. Laisser caraméliser légèrement.

Dans une autre casserole, faire réduire quelque peu la marinade en corrigeant l’assaisonnement si besoin.

Dresser le tout en arrosant les brochettes de marinade réduite. Parsemer de pistaches au poivre et servir.

Suggestion de vin pour accompagner ce plat:

Dôle Blanche de la cave Varone

 

 

Orecchiette au romanesco, pignons et pecorino

Aujourd’hui je peux le dire: c’est le printemps! Enfin! Alors je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi ce soleil me donne envie de promenade, de vacances (OK, ça c’est toute l’année en fait), d’apéros sur la terrasse, de gel douche à la noix de coco (oui bon, chacun son truc) et aussi de verdure. Du coup, je vous propose cette petite recette printanière toute simple et très légère. Histoire de se donner toutes les chances d’être calibrée, d’ici quelques mois, pour se couler dans le ravissant bikini qu’on vient d’acheter…

Recette tirée d’un vieux numéro de « Cuisine by Lignac »

Orecchiette romanesco pignons anchois

Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 150 gr d’orecchiette (j’en ai pris des tricolores)
  • 1 chou romanesco
  • 30 gr de pignons de pin
  • 20 gr de pecorino
  • 8 filets d’anchois en boîte
  • huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pointe de piment
  • sel et poivre du moulin

Détailler le romanesco en fleurettes et les faire cuire dans une grande casserole d’eau salée. Les égoutter et le refroidir immédiatement dans de l’eau glacée. Réserver.

Faire cuire les pâtes selon le temps indiqué sur l’emballage. Egoutter.

Egoutter les filets d’anchois et les émincer. Peler et hacher la gousse d’ail. Tailler des copeaux de pecorino à l’aide d’un économe. Dans une poêle, faire dorer les pignons à sec. Réserver le tout.

Verser un filet d’huile d’olive dans la poêle et y faire fondre les anchois avec l’ail. Ajouter ensuite les fleurettes de romanesco, le piment et les pâtes. Remuer et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Parsemer de pignons et de pecorino et servir.

 

Papillote de saumon au miel et à la moutarde

Bonjour bonjour bande de chéris,

Je vous ai quelque peu abandonné ces derniers temps et vous prie de m’en excuser. Pourtant ce n’est pas faute de turbiner! Je découvre au passage les joies du « partage collectif de microbes » en vigueur dans la crèche de #petitprince (comme dans les autres crèches il semblerait). Du coup, mes recettes de cuisine de ces derniers jours ressemble assez à spaghetti-tartines-soupes-tartines-spaghetti-soupes-pizza. Du rapide, du rapide et du rapide, mais pas terrible ! Une exception, la voici:

Saumon moutarde miel

Temps de préparation: 25 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 pavés de saumon
  • moutarde à l’ancienne
  • miel liquide
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin
  • papier sulfurisé

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un bol, mélanger 2 c. à c. de moutarde avec 1 c. à s. d’huile d’olive et 2 c. à c. de miel. Saler et poivrer. Bien mélanger.

Déposer les pavés de saumon au centre de 2 feuilles de papier sulfurisé et badigeonner de sauce. Fermer la papillote hermétiquement.

Enfourner pour 20 minutes.

Servir avec une purée de pommes de terre à l’estragon.

 

Suprême de pintade Rossini aux airelles

Avec passablement de retard (!), je vous présente aujourd’hui le plat que j’ai réalisé pour Noël. Mieux vaut tard que jamais… A garder sous le coude pour votre prochain Noël ou pour une autre occasion festive !

Pintade rossini aux airelles

Temps de préparation: 30 minutes (+ 1h de marinade)

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 suprêmes de pintade
  • 2 escalopes de foie gras de canard cru
  • 30 gr de confiture d’airelles
  • 5 cl de porto
  • 1 c. à c. de fond de volaille en poudre
  • thym
  • sel et poivre du moulin

Préparer la marinade. Pour cela, mélanger le porto avec 1 c. à s. de thym, sel et poivre. Placer les suprêmes de pintade dans un plat et les arroser de marinade. Couvrir et placer au frais pour 1h.

Faire dorer les escalopes de foie gras salées et poivrées 1 minute de chaque côté dans une poêle bien chaude. Les retirer et les réserver au four à 100°.

Débarrasser grossièrement le gras de la poêle avant d’y faire dorer les suprêmes égouttés 4 minutes de chaque côté. Déposer dans un plat et recouvrir des escalopes de foie gras. Garder le tout au chaud au four.

Porter à ébullition la marinade avec le fond de volaille et 10 cl d’eau. Laisser un peu réduire, puis ajouter la confiture d’airelles. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Servir les suprêmes avec la sauce aux airelles et une purée de pommes de terre à la truffe.