Soupe udon au sésame, pak choy et jaune d’oeuf confit à la sauce soja

On ne va pas se mentir, voici une recette « fond de placards ». Pas que le coronavirus nous ait fait suffisamment peur pour qu’on se refuse à passer par la case « commissions », mais plutôt que nous essayons de modérer notre consommation de viande et que du coup, un bon légumes, des pâtes et des œufs suffisent à faire un repas équilibré et économique!

Temps de préparation: 45 minutes (+ 8h de marinade pour les jaunes d’oeufs)

Ingrédients (pour 3 personnes):

  • 4 pak choy (1 petit chou chinois le cas échéant)
  • Quelques pluches de coriandre
  • 600 gr de nouille udon
  • 1 c. à s. d’huile pour wok
  • mirin
  • sauce soja
  • 1 c. à s. de sucre
  • 1 sachet de bouillon de volaille Ariaké
  • 2 c. à s. de sauce hoisin
  • 1 c. à s. de beurre de cacahuète
  • 1 c. à c.de sésame
  • 3 jaunes d’œuf extra frais

Commencer par les jaunes d’œufs. Pour cela, mélanger 1,5 dl sauce soja avec 1 c. à s. de mirin. Dans un petit récipient creux, placer délicatement les jaunes d’œufs et arroser de marinade. Couvrir et réserver au frais pour 6 à 8h.

Émincer les pak choy. Faire chauffer un peu d’huile neutre dans une poêle et faire colorer le chou à feu vif. Baisser le feu, arroser d’une c. à s. de sauce soja et d’une c. à s. de sucre et continuer la cuisson jusqu’à ce qu’il soit tendre. Débarrasser de la poêle et réserver.

Préparer le bouillon. Pour cela, porter à ébullition 1,5 dl d’eau et y plonger le sachet de bouillon de volaille. Laisser mijoter 5 minutes, puis ajouter la sauce hoisin, le beurre de cacahuète et l’huile de sésame. Bien mélanger. Corriger éventuellement l’assaisonnement avec de la sauce soja et/ ou du mirin.

Placer les nouilles dans un grand saladier d’eau bouillante environ 1-2 minutes en mélangeant et en les séparant. Egoutter.

Servir le bouillon avec les nouilles, le pak choy, un jaune d’oeuf égoutté et la coriandre ciselée.

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Lasagnes au saumon fumé et épinards

Aujourd’hui, je vous propose une recette « du placard » ou presque. Celle qu’on aime faire le dimanche soir pour se donner du courage pour affronter la semaine à venir et qu’on pourra réchauffer avec délice le lundi. Celle qui ne nécessite pas de faire 3 magasins différents pour trouver tous les ingrédients nécessaires. Celle qui fera que vous n’aurez pas besoin de crier 15x « à table » avant que les enfants s’assoient. Bref, celle qu’on risque de refaire souvent…

Temps de préparation: 45 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 300 gr de saumon fumé
  • 500 gr d’épinards hachés décongelés
  • 1 paquet de lasagnes
  • 3 c. à s. et demi de beurre
  • 3 c. à s. et demi de farine
  • 5 dl de lait
  • 2 dl de crème
  • 1 citron bio (zeste et jus)
  • 120 gr de fromage râpé
  • sel et poivre du moulin

Réaliser la sauce béchamel. Pour cela, faire fondre le beurre, puis ajouter la farine. Faire chauffer à feu moyen pendant quelques minutes, le temps que la farine épaississe (mais sans colorer!). Ajouter alors le lait et la crème en une fois. Assaisonner et laisser cuire à feu doux, tout en mélangeant, pendant une dizaine de minutes, le temps que la sauce épaississe. Ajouter alors le zeste du citron.

Arroser les épinards avec le jus du citron.

Beurrer un grand plat à gratin. Disposer une couche de sauce béchamel, puis une couche de pâte à lasagne, puis une couche de saumon et enfin une couche d’épinards. Parsemer de fromage râpé. Recommencer. Terminer par une bonne couche de fromage râpé.

Enfourner pour 20 minutes à 210°C (chaleur tournante).

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Bo bun bar

Je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici, lorsqu’il s’agit de manger, chacun aime bien mettre sa patte (y compris Micro-nain, qui, malheureusement, a des goûts suffisamment douteux au point de trouver « délicieux » une tartine miel-Cenovis). Du coup, ce type de plat où chacun fait COMME IL VEUT est un passeport pour un repas tout en zénitude. Du moins jusqu’au moment de nettoyer sous les chaises de Micro-nain et Nano-nain…

Une petite recette toute en légèreté, idéale avant de s’empiffrer comme des malades avant les fêtes.

Frais et équilibré.
En plus, les enfants adorent pouvoir faire leur « petite cuisine »!

Temps de préparation: 45 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 300 gr de poulet
  • 200 gr de vermicelles asiatiques
  • 2 carottes
  • 2 courgettes
  • quelques feuilles de salade
  • coriandre fraîche
  • menthe fraîche
  • 1 gousse d’ail
  • 1 poignée de cacahuètes
  • sauce soja
  • mirin
  • vinaigre de riz
  • sauce nuoc mam
  • sucre glace

Peler les carottes. Les râper, ainsi que les courgettes et les placer séparément dans 2 petits saladiers. Mélanger 4 c. à s. de vinaigre de riz, 1 c. à s. de mirin et 1/4 de c. à c. de sel. Arroser les courgettes et les carottes avec cette vinaigrette.

Laver la salade, la menthe et la coriandre. Couper la salade en lanières. Effeuiller la menthe et la coriandre. Réserver séparément dans 3 bols / saladiers.

Hacher les cacahuètes et les réserver dans un petit bol également.

Préparer la sauce. Pour cela, porter à ébullition 1 tasse d’eau avec 3 c. à s. de sucre, 6 c. à s. de nuoc mam et 6 c. à s. de vinaigre de riz. Réserver.

Dans un bol, mélanger 3 c. à s. de sauce soja, 1 c. à s. de sucre glace et la gousse d’ail pressée. Couper le poulet en lanières fines. Le faire mariner avec cette préparation pendant 30 minutes idéalement. Cuire dans une poêle en rajoutant la marinade en fin de cuisson.

Faire cuire les vermicelles selon les indications du paquet (cela dépend du type de vermicelles choisies), les égoutter et les réserver dans le l’eau froide. Au moment de servir, les égoutter et les verser dans un saladier.

Placer tous les ingrédients à disposition des convives, de sorte que chacun puisse composer son bo bun comme il le souhaite.

A noter que la recette originale comprend également des nems coupés en 2. N’hésitez pas si vous en trouvez de bons…

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Udon sautées au boeuf

Postée sur Instagram il y a déjà quelques temps, je partage enfin avec vous la recette de ces nouilles sautées tellement bonnes!

Lorsque j’ai apporté les assiettes à table et que mon P’tit prince de 3 ans a demandé ce que c’était, mon mari a eu le bon goût de lui répondre « de la cervelle de crapaud ». J’ai donc raisonnablement pensé que mon fils en resterait là de son repas. Mais contre toute attente, il a dévoré son assiette et en a redemandé. Il a également jugé opportun de préciser à nos invités la semaine suivante que « Maman (lui) avait préparé de la cervelle de crapaud ». J’étais donc soulagée que mon mari s’abstienne d’annoncer le « tartare de singe » lorsque j’ai apporté la salade de pastèque à table…

Et merci Qooking pour la recette!

Temps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 3 personnes):

  • 1 petit chou chinois
  • 1 petit bouquet de ciboulette
  • 300 gr de viande hachée (boeuf et porc)
  • 600 gr de nouille udon
  • 3 c. à c. de gingembre râpé
  • 3 c. à c. d’huile de sésame
  • 12 cl de mirin
  • 12 cl de sauce soja
  • 3 jaunes d’oeuf extra frais
  • 1 c. à c. de sambal oelek
  • 1 c. à s. de sésame grillé

Émincer le chou. Faire chauffer un peu d’huile neutre dans une poêle et faire colorer le chou à feu vif. Baisser le feu et continuer la cuisson jusqu’à ce qu’il soit tendre. Débarrasser de la poêle et réserver.

Placer les nouilles dans un grand saladier d’eau bouillante environ 1-2 minutes en mélangeant et en les séparant. Egoutter et mélanger les udon au chou avec l’huile de sésame.

Dans la même poêle, faire revenir la viande hachée jusqu’à ce qu’elle soit cuite. Ajouter le gingembre et le sambal oelek.

Déglacer la poêle avec la sauce soja et le mirin en mélangeant bien pour dissoudre les sucs. Ajouter les nouilles et mélanger environ 1 minute pour bien les enrober de sauce.

Servir avec un jaune d’oeuf , la ciboulette ciselée et un peu de sésame.

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Coquelet rôti aux tomates cerises, lard fumé et olives

Bientôt 2 mois que #BebeKoala est né. Deux mois que nous sommes passés de 3 à 4 et que notre vie a changé pour encore plus d’amour (et moins de sommeil). Et 2 mois que vous n’avez plus eu de mes nouvelles, évidemment… Pour fêter mon retour (enfin, on va essayer de revenir…), je vous propose aujourd’hui une recette que je ne cesse de faire et refaire tellement je suis FAN car elle a tout ce que j’aime: délicieuse, ultra simple, ultra rapide, complète. Je gage que vous la mettrez immédiatement dans vos favoris!

Une recette piochée chez Papilles & Pupilles.

Temps de préparation: 50 minutes (dont 40 minutes de cuisson)
Ingrédients (pour 2 personnes)

  • 1 coquelet de qualité (Label Rouge par exemple)
  • 500 gr de tomates cerises
  • 8 tranches de lard fumé
  • une dizaine d’olives noires (kalamata ou taggiasche par exemple)
  • 2 c. à c. d’estragon
  • vinaigre balsamique
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 190°C chaleur tournante.

Rincer les tomates. Rincer les feuilles d’estragon et le ciseler. Dans un bol, mélanger le sel, le poivre, ajouter 2 c. à s. de vinaigre balsamique et 2 c. à s. d’huile d’olive en émulsionnant légèrement. Ajouter l’estragon ciselé et mélanger encore.

Déposer le coquelet dans le plat de cuisson. Répartissez les tomates cerises autour. Mettre 2 tranches de lard fumé dans la cavité du coquelet et répartir les autres dans le plat. Ajouter les olives et terminer en arrosant avec la sauce préparée au préalable (coquelet inclus).

Enfourner pour 40 minutes chrono.

Servir avec des frites / des pommes de terre grenailles à l’ail / du pain grillé (idéal pour saucer…).

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Gaufres au thym, chèvre et tomates cerise

Depuis que j’ai reçu mon gaufrier, je teste toute une série de recettes des plus traditionnelles aux plus créatives. Celle-ci s’est vraiment avérée délicieuse et peut tout aussi convenir pour un apéritif que pour une entrée ou un plat. Bien évidemment, vous pouvez sans autre agrémenter ces gaufres d’autres types de fromage, d’assaisonnements, etc.

Recette tirée de l’ouvrage « Carrément cuisine: 100 recettes de crêpes et gaufres » chez Hachette cuisine.

Et à suivre très bientôt: la recette des gaufres liégeoises !

Temps de préparation: 40 minutes + 1 heure de repos

Ingrédients (pour 6 gaufres environ):

Pour les gaufres

  • 12 gr de levure de boulanger sèche
  • 10 gr de sucre
  • 25 cl de lait
  • 3 oeufs
  • 150 gr de farine
  • 100 gr de beurre fondu
  • 2 c. à s. de thym frais
  • sel

Pour la garniture

  • 250 gr de tomates cerise
  • 1 bûche de chèvre type Sainte-Maure
  • crème de balsamique
  • poivre du moulin

Mélanger la levure avec le sucre et le lait. Battre les œufs en omelette. Dans un saladier, verser la farine, le sel, le thym puis, sans cesser de fouetter, le lait et les œufs. Terminer en ajoutant le beurre fondu. Lier et laisser reposer pendant 1h (la pâte doit doubler de volume).

Fouetter à nouveau la pâte. Faire chauffer le gaufrier. Verser une louche de pâte, refermer le gaufrier et laisser cuire jusqu’à ce que les gaufres soient juste dorées (elles termineront de cuire au four).

Préchauffer le gril du four.

Nettoyer les tomates cerise et les couper en deux. Couper le fromage en tranches. Disposer les gaufres sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Répartir dessus les tranches de fromage de chèvre, puis les tomates cerise. Poivrer.

Enfourner pour 10 minutes environ, jusqu’à ce que le fromage ait fondu. Sortir les gaufres du four et les arroser d’un filet de crème de balsamique. Déguster avec une salade.

Poulet rôti de Grand-Maman

S’il y avait bien un repas emblématique du dimanche chez ma Grand-Maman lorsque j’étais petite, c’était le poulet rôti, qu’elle maîtrisait à la perfection. Elle avait même un petit rôtissoire prévu à cet effet! Je ne sais pas si cette recette est vraiment à celle qu’elle faisait, mais en tout cas elle y ressemble. Et c’est si facile!!

Temps de préparation: 1h20 (dont 1h de cuisson)

Ingrédients:

  • 1 poulet élevé en plein air (ou encore mieux: Label Rouge)
  • une quinzaine de petites pommes de terre
  • 20 gr de beurre
  • moutarde à l’ancienne
  • huile d’olive
  • 1 bouquet d’herbes fraîches (persil, thym, romarin)
  • 2 c. à c. de mélange d’épices pour poulet
  • sel et poivre du moulin
  • gros sel

Préchauffer le four à 220°C.

Rincer les pommes de terre, les sécher, puis les déposer dans un saladier. Les arroser d’huile d’olive et ajouter 1 c. à s. de gros sel. Bien mélanger.

Saler l’extérieur et l’intérieur du poulet. Placer 10 gr de beurre en morceaux à l’intérieur du poulet, ainsi que le bouquet d’herbes fraîches. Brider le poulet si ce n’est déjà fait.

Dans un bol, mélanger 2 c. à s. d’huile d’olive avec 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne et les épices pour poulet. Saler et poivrer. Badigeonner l’extérieur du poulet, puis parsemer du reste du beurre. Déposer dans une cocotte ou dans un plat allant au four et ajouter les pommes de terre. Enfourner pour 60 minutes environ.

Pour la découpe du poulet, vous trouverez ici un petit tuto simple.