Rice bowl au saumon terriyaki, épinards au sésame et avocat

Je sais que certains d’entre vous attendent patiemment que je publie quelques idées de recettes pour les fêtes et je vous promets que je vais le faire très prochainement… En attendant, voici une petite recette qui permettra de ménager votre foie avant l’orgie collective de fin d’année 😉

Rice bowl saumon terriyaki

Temps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de saumon
  • 1 avocat
  • 1 tige de citronnelle fraîche
  • 300 gr d’épinards frais
  • 200 gr de riz à sushi
  • jus de citron
  • vinaigre de riz
  • sel
  • miel
  • sucre glace
  • sauce soja
  • graines de sésame

Commencer par préparer la marinade. Pour cela, mélanger 4 c. à s. de sauce soja avec 1 c. à s. de miel, 1 c. à s. de vinaigre de riz et la citronnelle finement émincée. Enduire les filets de saumon de cette préparation et réserver au frais jusqu’à la cuisson.

Dénoyauter l’avocat, le peler et le couper en tranches. Citronner pour éviter qu’il noircisse.

Rincer le riz à l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit claire. L’égoutter et le mettre dans une casserole avec 350 ml d’eau et porter à ébullition. Eteindre la plaque et couvrir. Laisser cuire ainsi pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que toute l’eau ait été absorbée. Retirer alors du feu et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer l’assaisonnement du riz. Pour cela, mélanger 2 c. à s. de vinaigre de riz avec 2 c. à s. de sucre glace et 1/4 c. à c. de sel.  Lorsque le riz est froid (ou légèrement tiède), additionner la sauce et mélanger délicatement.

Dans une poêle, faire tomber les épinards avec un filet d’huile d’olive. Saler et réserver.

Poêler le saumon en prenant garde qu’il reste rosé à cœur. Débarrasser et faire réduire la marinade.

Déposer un lit de riz dans les bols, puis disposer les épinards saupoudrés de sésame, les tranches d’avocat et le saumon arrosé de sauce.

 

 

Publicités

Mini brochettes de poulet mariné à la citronnelle et au gingembre

Ce qui est bien avec les mamans, c’est que même quand vous êtes adulte, elles continuent de s’occuper de vous lorsque vous en avez besoin. En tout cas, c’est ce que fait la mienne (mais peut-être est-elle extraordinaire?!). Donc Maman, si tu me lis: sache que tu es comme une mère pour moi!

Merci à elle pour cette incroyable recette qui aura su me requinquer un jour où Petit Prince n’était pas en forme. [Oui parce que – et ça fait partie de mes découvertes de jeune maman – quand bébé est malade et dort mal, toi tu fais tout pareil. Eh ouais…]

brochettes poulet citronnelle pistache

Temps de préparation: 40 minutes (+ 2 heures de marinade)

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de poulet
  • 6 bâtons de citronnelle
  • 1 cm de gingembre râpé (environ)
  • 1 poignée de pistaches non salées
  • 1 citron jaune
  • 1 citron vert
  • huile d’olive
  • sauce soja
  • sucre
  • poivre du Sichuan

Presser les agrumes. Ajouter 1 c. à s. de sauce soja, 1 c. à s. de sucre, le gingembre et 2 c. à s. d’huile d’olive.

Détailler les blancs de poulet en cubes. Couper les bâtons de citronnelle en deux dans le sens de la longueur et tailler les tiges en biseau. Enfiler les cubes de poulet sur les demi-tiges de citronnelle pour en faire des mini-brochettes. Les déposer dans un plat creux et arroser de marinade. Couvrir et laisser reposer au frais pendant 2 heures environ en les retournant 1 à 2 fois.

Torréfier les pistaches et les mixer grossièrement avec 1 c. à s. de poivre du Sichuan. Réserver.

Préparer un riz à la noix de coco ou un riz venere pour accompagner le plat.

Quand le riz est prêt, égoutter les brochettes de poulet et les saisir dans une poêle à feu modéré avec un peu d’huile d’olive. Laisser caraméliser légèrement.

Dans une autre casserole, faire réduire quelque peu la marinade en corrigeant l’assaisonnement si besoin.

Dresser le tout en arrosant les brochettes de marinade réduite. Parsemer de pistaches au poivre et servir.

Suggestion de vin pour accompagner ce plat:

Dôle Blanche de la cave Varone

 

 

Thon cru et avocat façon japonaise

Mes très chers,

Les fêtes approchant à grands pas (et petit Prince et moi ayant pris nos marques), il est temps je crois que je me remette aux fourneaux. Et pour le réveillon de cette année, je vous fais une promesse: les recettes que je vais vous proposer seront simples et RAPIDES. Parce que oui, je vous le confirme, il n’est pas évident de cuisiner longuement lorsqu’on a une petite grenouille de 2 mois dans les parages…

La recette d’aujourd’hui n’est peut-être pas la plus originale que j’ai posté sur ce blog (peut-être même qu’elle vous rappellera une ou deux recettes déjà publiées), mais elle a l’avantage d’être saine, vite prête et surtout tellement savoureuse…

Thon et avocat japonaise

Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de thon frais
  • 1 avocat
  • huile d’olive
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à c. de mirin
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à c. de wasabi
  • jus de citron
  • sel et poivre du moulin

Rincer le poisson et le sécher avec du papier ménage. Le détailler en tartare. Arroser d’une c. à s. d’huile d’olive, saler (légèrement) et poivrer. Réserver au frais. Peler l’avocat et le couper en dés de la même taille, puis le citronner légèrement pour éviter qu’il ne noircisse. Placer aussi au frais en attendant.

Préparer la sauce. Pour cela, mélanger la sauce soja, le mirin, le vinaigre de riz et le wasabi.

Dans des assiettes creuses, placer un cercle pour monter le tartare en couches: d’abord l’avocat, puis le thon. Verser ensuite la sauce autour et retirer le cercle.

Servir avec du pain grillé.

 

Comme des nuggets de poulet aux cacahuètes, sauce soja-yuzu

Je vous avais déjà proposé une recette de « nuggets » de poulet aux corn flakes, recette qui avait beaucoup plu d’ailleurs, car bien meilleure et plus saine que les infâmes nuggets du commerce. Aujourd’hui, c’est aux cacahuètes que je vous propose de les paner. Oui oui, les mêmes que celles de l’apéritif. « Et si j’ai pas de cacahuètes, je peux faire la recette avec des chips ? ». Et bien le pire c’est que la réponse est clairement « oui », c’est aussi possible !

Poulet aux cacahuètes

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 250 à 300 gr d’escalopes de poulet
  • 70 gr de cacahuètes grillées salées
  • 1 œuf
  • 4 c. à s. de sauce soja
  • 4 c. à s. de jus de yuzu
  • 2 c. à s. de mirin
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 210°.

Mixer grossièrement les cacahuètes et les placer dans une assiette plate.

Battre légèrement l’oeuf dans une assiette creuse.

Couper le poulet en mini filets. Les rouler d’abord dans l’oeuf, puis dans les cacahuètes et les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Poivrer. Enfourner au milieu du four pendant 12 à 15 minutes environ. Vérifier la cuisson: le poulet ne doit pas être rose au milieu !

Préparer la sauce. Pour cela, mélanger la sauce soja, le yuzu et le mirin. Verser dans des coupelles individuelles.

Servir avec du riz au jasmin et des épinards au sésame.

 

Chirashi au saumon

« C’est quoi encore ce plat japonais à la urf qu’elle veut nous faire avaler, là ? ». Eh bien c’est un sushi pour les nuls, tout simplement. Mêmes ingrédients et même goût, mais plus facile à manger et 3 fois moins de boulot. Ne me remerciez pas.

Chirashi saumon avocatTemps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 200 gr de riz à sushi
  • 1 avocat
  • 150 gr de saumon pour sushi (surgelé puis décongelé en douceur idéalement)
  • jus de citron
  • vinaigre de riz
  • sel
  • sucre glace
  • sauce soja
  • wasabi
  • gingembre mariné
  • graines de sésame (facultatif)

Commencer par rincer le riz à l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit claire. L’égoutter et le mettre dans une casserole avec 350 ml d’eau et porter à ébullition. Eteindre la plaque et couvrir. Laisser cuire ainsi pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que toute l’eau ait été absorbée. Retirer alors du feu et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer l’assaisonnement du riz. Pour cela, mélanger 2 c. à s. de vinaigre de riz avec 2 c. à s. de sucre glace et 1/4 c. à c. de sel.  Lorsque le riz est froid (ou légèrement tiède), additionner la sauce et mélanger délicatement. Laisser encore refroidir.

Couper le saumon en tranches régulières et fines. Réserver au frais.

Peler l’avocat et le détailler en tranches, puis les citronner pour éviter qu’elles noircissent.

Répartir le riz au fond de 2 grands bols puis répartir dessus distinctement les tranches de saumon et celles d’avocat. Parsemer de graines de sésame. Au centre, déposer quelques pétales de gingembre mariné ainsi qu’une pointe de wasabi.

Servir avec une coupelle de sauce soja. Les plus à l’aise dégusteront cela à l’aide de baguettes, les autres se rabattront sagement sur une fourchette et un couteau…

 

Soupe de nouilles japonaise au poulet et pak choï

« Mais qu’est-ce que c’est encore que cet ingrédient bizarre qu’elle veut nous faire avaler cette fois ?? ». Le pak choï, ma bonne dame, est une variété de chou chinois qui, outre le fait qu’il est charmant, a une saveur discrète et plutôt douce, ce qui en fait mon nouveau meilleur ami.

A noter que tous les ingrédients de cette recette sont disponibles chez Manor ou dans les grands supermarchés.

Soupe de nouilles poulet pak choi

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 1 escalope de poulet de qualité
  • 1 sachet de dashi en poudre
  • 2 petits pak choï
  • 5 champignons de Paris
  • 200 gr de nouilles udon séchées (ou comme moi un paquet de nouilles udon épaisses précuites, disponibles en épicerie asiatique)
  • mirin
  • sauce soja
  • huile de colza (ou autre huile neutre)

Commencer par effeuiller et laver les pak choï. Émincer. Rincer rapidement les champignons de Paris et les couper en fines lamelles. Couper le poulet en tranches très fines. Réserver.

Faire cuire les nouilles dans une grande casserole d’eau bouillante. Les égoutter et les arroser d’un filet d’huile pour qu’elles ne collent pas. Réserver à couvert.

Porter 75 cl d’eau à ébullition avec le dashi. Ajouter le pak choï. Dès la reprise de l’ébullition, baisser le feu et laisser mijoter 5 minutes.

Ajouter le poulet, les champignons, 2 c. à s. de sauce soja et 2 c. à s. de mirin. Faire mijoter jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Répartir les nouilles dans de grands bols puis arroser de soupe.

 

Saumon fumé et mangue en carpaccio au citron vert

Mes très chers,

Je vous ai quelque peu abandonné ces derniers jours, c’est vrai. Il faut dire que, comme tout le monde, j’étais occupée à bouffer. Trop bien sûr. Comme chaque année. Mais on ne va pas s’en plaindre, tout le monde n’a pas cette chance il semblerait.

A la veille de cette nouvelle année que l’on espère meilleure que la dernière (moi en tout cas) et pour laquelle on prendra tous de « bonnes » résolutions qu’on ne tiendra bien évidemment pas, je vous promets une chose: je vais continuer à publier des recettes pas toujours forcément diététiques, mais qui me plaisent vraiment ! Voilà, c’est dit. Rendez-vous donc en 2015, sous des cieux forcément plus cléments.

Je vous fais plein de poutous-roudoudous.

PS: Je vous kiffe. Merci d’avoir été là et de continuer à me suivre…

PPS: Cette recette est une TUERIE !

Carpaccio saumon fumé mangue

Temps de préparation: 10 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 100 gr de saumon fumé en tranche
  • 1/2 mangue
  • 1 citron vert (bio si possible)
  • huile d’olive
  • poivre rose
  • quelques grains de grenade (facultatif)

Peler la mangue et détailler la chaire en tranches fines les plus régulières possible.

Couper les tranches de saumon fumé au même format (grosso modo). Les répartir dans 2 assiettes, en alternant avec les tranches de mangue, de manière à former une rosace.

Prélever le zeste du citron vert et réserver. Presser le jus.

Emulsionner 2 c. à s. de jus de citron avec 3 c. à s. d’huile d’olive et en arroser les carpaccios. Parsemer de zestes et de poivre rose. Terminer par quelques graines de grenade.