Soupe udon au sésame, pak choy et jaune d’oeuf confit à la sauce soja

On ne va pas se mentir, voici une recette « fond de placards ». Pas que le coronavirus nous ait fait suffisamment peur pour qu’on se refuse à passer par la case « commissions », mais plutôt que nous essayons de modérer notre consommation de viande et que du coup, un bon légumes, des pâtes et des œufs suffisent à faire un repas équilibré et économique!

Temps de préparation: 45 minutes (+ 8h de marinade pour les jaunes d’oeufs)

Ingrédients (pour 3 personnes):

  • 4 pak choy (1 petit chou chinois le cas échéant)
  • Quelques pluches de coriandre
  • 600 gr de nouille udon
  • 1 c. à s. d’huile pour wok
  • mirin
  • sauce soja
  • 1 c. à s. de sucre
  • 1 sachet de bouillon de volaille Ariaké
  • 2 c. à s. de sauce hoisin
  • 1 c. à s. de beurre de cacahuète
  • 1 c. à c.de sésame
  • 3 jaunes d’œuf extra frais

Commencer par les jaunes d’œufs. Pour cela, mélanger 1,5 dl sauce soja avec 1 c. à s. de mirin. Dans un petit récipient creux, placer délicatement les jaunes d’œufs et arroser de marinade. Couvrir et réserver au frais pour 6 à 8h.

Émincer les pak choy. Faire chauffer un peu d’huile neutre dans une poêle et faire colorer le chou à feu vif. Baisser le feu, arroser d’une c. à s. de sauce soja et d’une c. à s. de sucre et continuer la cuisson jusqu’à ce qu’il soit tendre. Débarrasser de la poêle et réserver.

Préparer le bouillon. Pour cela, porter à ébullition 1,5 dl d’eau et y plonger le sachet de bouillon de volaille. Laisser mijoter 5 minutes, puis ajouter la sauce hoisin, le beurre de cacahuète et l’huile de sésame. Bien mélanger. Corriger éventuellement l’assaisonnement avec de la sauce soja et/ ou du mirin.

Placer les nouilles dans un grand saladier d’eau bouillante environ 1-2 minutes en mélangeant et en les séparant. Egoutter.

Servir le bouillon avec les nouilles, le pak choy, un jaune d’oeuf égoutté et la coriandre ciselée.

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Bo bun bar

Je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici, lorsqu’il s’agit de manger, chacun aime bien mettre sa patte (y compris Micro-nain, qui, malheureusement, a des goûts suffisamment douteux au point de trouver « délicieux » une tartine miel-Cenovis). Du coup, ce type de plat où chacun fait COMME IL VEUT est un passeport pour un repas tout en zénitude. Du moins jusqu’au moment de nettoyer sous les chaises de Micro-nain et Nano-nain…

Une petite recette toute en légèreté, idéale avant de s’empiffrer comme des malades avant les fêtes.

Frais et équilibré.
En plus, les enfants adorent pouvoir faire leur « petite cuisine »!

Temps de préparation: 45 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 300 gr de poulet
  • 200 gr de vermicelles asiatiques
  • 2 carottes
  • 2 courgettes
  • quelques feuilles de salade
  • coriandre fraîche
  • menthe fraîche
  • 1 gousse d’ail
  • 1 poignée de cacahuètes
  • sauce soja
  • mirin
  • vinaigre de riz
  • sauce nuoc mam
  • sucre glace

Peler les carottes. Les râper, ainsi que les courgettes et les placer séparément dans 2 petits saladiers. Mélanger 4 c. à s. de vinaigre de riz, 1 c. à s. de mirin et 1/4 de c. à c. de sel. Arroser les courgettes et les carottes avec cette vinaigrette.

Laver la salade, la menthe et la coriandre. Couper la salade en lanières. Effeuiller la menthe et la coriandre. Réserver séparément dans 3 bols / saladiers.

Hacher les cacahuètes et les réserver dans un petit bol également.

Préparer la sauce. Pour cela, porter à ébullition 1 tasse d’eau avec 3 c. à s. de sucre, 6 c. à s. de nuoc mam et 6 c. à s. de vinaigre de riz. Réserver.

Dans un bol, mélanger 3 c. à s. de sauce soja, 1 c. à s. de sucre glace et la gousse d’ail pressée. Couper le poulet en lanières fines. Le faire mariner avec cette préparation pendant 30 minutes idéalement. Cuire dans une poêle en rajoutant la marinade en fin de cuisson.

Faire cuire les vermicelles selon les indications du paquet (cela dépend du type de vermicelles choisies), les égoutter et les réserver dans le l’eau froide. Au moment de servir, les égoutter et les verser dans un saladier.

Placer tous les ingrédients à disposition des convives, de sorte que chacun puisse composer son bo bun comme il le souhaite.

A noter que la recette originale comprend également des nems coupés en 2. N’hésitez pas si vous en trouvez de bons…

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Udon sautées au boeuf

Postée sur Instagram il y a déjà quelques temps, je partage enfin avec vous la recette de ces nouilles sautées tellement bonnes!

Lorsque j’ai apporté les assiettes à table et que mon P’tit prince de 3 ans a demandé ce que c’était, mon mari a eu le bon goût de lui répondre « de la cervelle de crapaud ». J’ai donc raisonnablement pensé que mon fils en resterait là de son repas. Mais contre toute attente, il a dévoré son assiette et en a redemandé. Il a également jugé opportun de préciser à nos invités la semaine suivante que « Maman (lui) avait préparé de la cervelle de crapaud ». J’étais donc soulagée que mon mari s’abstienne d’annoncer le « tartare de singe » lorsque j’ai apporté la salade de pastèque à table…

Et merci Qooking pour la recette!

Temps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 3 personnes):

  • 1 petit chou chinois
  • 1 petit bouquet de ciboulette
  • 300 gr de viande hachée (boeuf et porc)
  • 600 gr de nouille udon
  • 3 c. à c. de gingembre râpé
  • 3 c. à c. d’huile de sésame
  • 12 cl de mirin
  • 12 cl de sauce soja
  • 3 jaunes d’oeuf extra frais
  • 1 c. à c. de sambal oelek
  • 1 c. à s. de sésame grillé

Émincer le chou. Faire chauffer un peu d’huile neutre dans une poêle et faire colorer le chou à feu vif. Baisser le feu et continuer la cuisson jusqu’à ce qu’il soit tendre. Débarrasser de la poêle et réserver.

Placer les nouilles dans un grand saladier d’eau bouillante environ 1-2 minutes en mélangeant et en les séparant. Egoutter et mélanger les udon au chou avec l’huile de sésame.

Dans la même poêle, faire revenir la viande hachée jusqu’à ce qu’elle soit cuite. Ajouter le gingembre et le sambal oelek.

Déglacer la poêle avec la sauce soja et le mirin en mélangeant bien pour dissoudre les sucs. Ajouter les nouilles et mélanger environ 1 minute pour bien les enrober de sauce.

Servir avec un jaune d’oeuf , la ciboulette ciselée et un peu de sésame.

Ces recettes pourraient aussi vous intéresser:

Soupe de ramen au poulet pané et sésame

Hopi hopa, la bonne soupe que voilà! Vite faite, vite prête, elle mettra vos papilles en fête (bref, comme intro, on touche le fond là…).

Temps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 125 gr de nouilles de riz
  • 2 petites escalopes de poulet pané
  • 1 carotte pelée et grossièrement râpée
  • 1 oignon nouveau ciselé
  • 60 cl de bouillon de volaille
  • 1 c. à c. d’huile de sésame grillé
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à c. de pâte de curry panang

Cuire les nouilles selon les indications du paquet. Les rafraîchir sous l’eau froide en attendant de servir.

Porter le bouillon à ébullition. Ajouter la carotte râpée, la pâte de curry, l’huile de sésame et la sauce soja. Laisser cuire 10 minutes.

Pendant ce temps, cuire les escalopes panées à la poêle dans un peu de matière grasse. Trancher en lamelles.

Répartir les nouilles dans les assiettes creuses (ou bols) et verser le bouillon brûlant par dessus. Ajouter le poulet pané et l’oignon ciselé.

 

Rice bowl au saumon terriyaki, épinards au sésame et avocat

Je sais que certains d’entre vous attendent patiemment que je publie quelques idées de recettes pour les fêtes et je vous promets que je vais le faire très prochainement… En attendant, voici une petite recette qui permettra de ménager votre foie avant l’orgie collective de fin d’année 😉

Rice bowl saumon terriyaki

Temps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de saumon
  • 1 avocat
  • 1 tige de citronnelle fraîche
  • 300 gr d’épinards frais
  • 200 gr de riz à sushi
  • jus de citron
  • vinaigre de riz
  • sel
  • miel
  • sucre glace
  • sauce soja
  • graines de sésame

Commencer par préparer la marinade. Pour cela, mélanger 4 c. à s. de sauce soja avec 1 c. à s. de miel, 1 c. à s. de vinaigre de riz et la citronnelle finement émincée. Enduire les filets de saumon de cette préparation et réserver au frais jusqu’à la cuisson.

Dénoyauter l’avocat, le peler et le couper en tranches. Citronner pour éviter qu’il noircisse.

Rincer le riz à l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit claire. L’égoutter et le mettre dans une casserole avec 350 ml d’eau et porter à ébullition. Eteindre la plaque et couvrir. Laisser cuire ainsi pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que toute l’eau ait été absorbée. Retirer alors du feu et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer l’assaisonnement du riz. Pour cela, mélanger 2 c. à s. de vinaigre de riz avec 2 c. à s. de sucre glace et 1/4 c. à c. de sel.  Lorsque le riz est froid (ou légèrement tiède), additionner la sauce et mélanger délicatement.

Dans une poêle, faire tomber les épinards avec un filet d’huile d’olive. Saler et réserver.

Poêler le saumon en prenant garde qu’il reste rosé à cœur. Débarrasser et faire réduire la marinade.

Déposer un lit de riz dans les bols, puis disposer les épinards saupoudrés de sésame, les tranches d’avocat et le saumon arrosé de sauce.

 

 

Mini brochettes de poulet mariné à la citronnelle et au gingembre

Ce qui est bien avec les mamans, c’est que même quand vous êtes adulte, elles continuent de s’occuper de vous lorsque vous en avez besoin. En tout cas, c’est ce que fait la mienne (mais peut-être est-elle extraordinaire?!). Donc Maman, si tu me lis: sache que tu es comme une mère pour moi!

Merci à elle pour cette incroyable recette qui aura su me requinquer un jour où Petit Prince n’était pas en forme. [Oui parce que – et ça fait partie de mes découvertes de jeune maman – quand bébé est malade et dort mal, toi tu fais tout pareil. Eh ouais…]

brochettes poulet citronnelle pistache

Temps de préparation: 40 minutes (+ 2 heures de marinade)

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de poulet
  • 6 bâtons de citronnelle
  • 1 cm de gingembre râpé (environ)
  • 1 poignée de pistaches non salées
  • 1 citron jaune
  • 1 citron vert
  • huile d’olive
  • sauce soja
  • sucre
  • poivre du Sichuan

Presser les agrumes. Ajouter 1 c. à s. de sauce soja, 1 c. à s. de sucre, le gingembre et 2 c. à s. d’huile d’olive.

Détailler les blancs de poulet en cubes. Couper les bâtons de citronnelle en deux dans le sens de la longueur et tailler les tiges en biseau. Enfiler les cubes de poulet sur les demi-tiges de citronnelle pour en faire des mini-brochettes. Les déposer dans un plat creux et arroser de marinade. Couvrir et laisser reposer au frais pendant 2 heures environ en les retournant 1 à 2 fois.

Torréfier les pistaches et les mixer grossièrement avec 1 c. à s. de poivre du Sichuan. Réserver.

Préparer un riz à la noix de coco ou un riz venere pour accompagner le plat.

Quand le riz est prêt, égoutter les brochettes de poulet et les saisir dans une poêle à feu modéré avec un peu d’huile d’olive. Laisser caraméliser légèrement.

Dans une autre casserole, faire réduire quelque peu la marinade en corrigeant l’assaisonnement si besoin.

Dresser le tout en arrosant les brochettes de marinade réduite. Parsemer de pistaches au poivre et servir.

Suggestion de vin pour accompagner ce plat:

Dôle Blanche de la cave Varone

 

 

Thon cru et avocat façon japonaise

Mes très chers,

Les fêtes approchant à grands pas (et petit Prince et moi ayant pris nos marques), il est temps je crois que je me remette aux fourneaux. Et pour le réveillon de cette année, je vous fais une promesse: les recettes que je vais vous proposer seront simples et RAPIDES. Parce que oui, je vous le confirme, il n’est pas évident de cuisiner longuement lorsqu’on a une petite grenouille de 2 mois dans les parages…

La recette d’aujourd’hui n’est peut-être pas la plus originale que j’ai posté sur ce blog (peut-être même qu’elle vous rappellera une ou deux recettes déjà publiées), mais elle a l’avantage d’être saine, vite prête et surtout tellement savoureuse…

Thon et avocat japonaise

Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de thon frais
  • 1 avocat
  • huile d’olive
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à c. de mirin
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à c. de wasabi
  • jus de citron
  • sel et poivre du moulin

Rincer le poisson et le sécher avec du papier ménage. Le détailler en tartare. Arroser d’une c. à s. d’huile d’olive, saler (légèrement) et poivrer. Réserver au frais. Peler l’avocat et le couper en dés de la même taille, puis le citronner légèrement pour éviter qu’il ne noircisse. Placer aussi au frais en attendant.

Préparer la sauce. Pour cela, mélanger la sauce soja, le mirin, le vinaigre de riz et le wasabi.

Dans des assiettes creuses, placer un cercle pour monter le tartare en couches: d’abord l’avocat, puis le thon. Verser ensuite la sauce autour et retirer le cercle.

Servir avec du pain grillé.