Saumon fumé et mangue en carpaccio au citron vert

Mes très chers,

Je vous ai quelque peu abandonné ces derniers jours, c’est vrai. Il faut dire que, comme tout le monde, j’étais occupée à bouffer. Trop bien sûr. Comme chaque année. Mais on ne va pas s’en plaindre, tout le monde n’a pas cette chance il semblerait.

A la veille de cette nouvelle année que l’on espère meilleure que la dernière (moi en tout cas) et pour laquelle on prendra tous de « bonnes » résolutions qu’on ne tiendra bien évidemment pas, je vous promets une chose: je vais continuer à publier des recettes pas toujours forcément diététiques, mais qui me plaisent vraiment ! Voilà, c’est dit. Rendez-vous donc en 2015, sous des cieux forcément plus cléments.

Je vous fais plein de poutous-roudoudous.

PS: Je vous kiffe. Merci d’avoir été là et de continuer à me suivre…

PPS: Cette recette est une TUERIE !

Carpaccio saumon fumé mangue

Temps de préparation: 10 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 100 gr de saumon fumé en tranche
  • 1/2 mangue
  • 1 citron vert (bio si possible)
  • huile d’olive
  • poivre rose
  • quelques grains de grenade (facultatif)

Peler la mangue et détailler la chaire en tranches fines les plus régulières possible.

Couper les tranches de saumon fumé au même format (grosso modo). Les répartir dans 2 assiettes, en alternant avec les tranches de mangue, de manière à former une rosace.

Prélever le zeste du citron vert et réserver. Presser le jus.

Emulsionner 2 c. à s. de jus de citron avec 3 c. à s. d’huile d’olive et en arroser les carpaccios. Parsemer de zestes et de poivre rose. Terminer par quelques graines de grenade.

Sashimi de thon teriyaki épicé

Si je continue comme ça, je vais me transformer en sushi… Non mais vraiment. Je SURKIFFE la cuisine japonaise à un point qui n’est pas raisonnable. Mais je m’en fout, c’est bon pour la santé. Et de toute façon, je fais ce que je veux, d’abord.

Thon terriyaki épicéTemps de préparation: 5 minutes + 30 minutes de marinade

Ingrédients (pour 2 personnes, en entrée):

  • 200 gr de thon frais
  • 160 ml de sauce soja
  • 40 ml de mirin
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 c. à c. de wasabi
  • 1 petite c. à c. d’huile de sésame
  • quelques pincées de sésame au wasabi

Couper le thon en cubes de même taille.

Dans un petit saladier, mélanger la sauce soja, le mirin, le miel, le wasabi et l’huile de sésame. Ajouter le thon et bien mélanger. Couvrir et placer au frais pour 30 minutes.

Répartir les cubes de thon dans 2 petits bols et arroser d’un peu de marinade, puis saupoudrer de sésame au wasabi.

Servir éventuellement avec une salade de pommes de terre japonaise.

 

 

Tataki de thon au deux sésames et vinaigre balsamique

Recevoir des amis à souper alors qu’on a terminé le travail à 18h et que lesdits amis arrivent à 19h; impossible ? Si, en servant une entrée simple et rapide comme celle-ci. Et comme la fusion food est très tendance, on est certain d’éviter le cooking-faux pas! Une recette à garder dans ses favoris, sans conteste.

Tataki de thon en croûte de sésameTemps de préparation: 10 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de thon frais coupé en 2 morceaux
  • 1 c. à s. de sésame noir
  • 1 c. à s. de sésame blanc
  • vinaigre balsamique de qualité
  • sauce soja

Dans une assiette creuse, mélanger le sésame blanc et le noir. Paner les 2 tranches de thon avec ce mélange.

Dans une poêle bien chaude, faire cuire le thon 30 secondes de chaque côté. Couper en tranches et arroser d’un filet de vinaigre balsamique.

Servir accompagné d’une coupelle de sauce soja, ainsi que d’une salade de jeunes pousses assaisonnée d’une vinaigrette au gingembre.

Okonomiyaki

Sans doute l’avez-vous déjà remarqué, j’affectionne très fortement la cuisine japonaise. Mais cette île a beaucoup plus que des sushis à offrir. Salade de pommes de terre à la japonaise, crème prise au thé vert, tartare de thon au sésame, yakitori de poulet et nouilles soba, saumon poêlé et sa vinaigrette au thé hojicha, tataki de saumon, soupe de nouilles udon au poulet, saumon façon teriyaki, ou nouilles au thon frais à la mode d’Okinawa: voici quelques exemples de spécialités dont vous trouverez les recette sur ce blog. Et pour les irréductibles des sushis, vous en trouverez aussi des recettes ici, et encore .

Quant à la recette d’aujourd’hui, elle contraste passablement avec celles citées plus haut… Et pourtant, c’est aussi une tuerie !! Preuve (s’il en faut) que la cuisine japonaise est vraiment incroyablement riche et diversifiée.

OkonomiyakiTemps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

Sauce pour okonomiyaki

  • 75 gr de sauce Worcestershire
  • 115 gr de ketchup
  • 20 gr de sucre brun
  • 45 gr de miel
  • 10 gr de sauce de soja
  • 20 gr de mirin
  • 10 gr de vinaigre de riz
  • 5 gr de maïzena
  • 1/2 c. à c. de gingembre en poudre
  • 1 c. à s. d’huile

Mettre tous les ingrédients dans une petit casserole, sauf la maïzena et l’huile. Bien mélanger. Verser un tout petit peu de sauce sur la maïzena, à part. Bien mélanger jusqu’à ne plus avoir de grumeaux puis reverser dans la casserole. Porter à ébullition sur feu doux. Laisser bouillir tout en mélangeant pendant 2 minutes. Hors du feu, ajouter la cuillerée à soupe d’huile. La sauce est prête! Laisser complètement refroidir.

Okonmiyaki

  • 1 petit chou chinois
  • 8 tranches de lard à cuire (bacon)
  • 160 gr de farine
  • 2 œufs
  • 20 cl de dashi ou bouillon instantané à la bonite séchée (au rayon japonais chez Manor par exemple)
  • 2 sachets de katsubo-bushi ou copeaux de bonite séchée (au rayon japonais aussi chez Manor par exemple)
  • 2 c. à s. de gingembre mariné émincé
  • mayonnaise
  • 2 feuilles de nori découpées en grosses paillettes

Dans un saladier, mélanger la farine, les oeufs et le dashi. La pâte doit être un peu plus épaisse qu’une pâte à crêpe.

Émincer le chou (200 gr en tout). L’intégrer de manière grossière dans la pâte.

Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle. Verser une bonne louche de pâte. Disposer 4 tranches de lard par dessus et laisser cuire environ 5 minutes. A l’aide d’un couvercle, retourner la crêpe pour la cuire côté lard (5 minutes à nouveau). Retourner, badigeonner de sauce okonomiyaki et glisser dans une assiette.

Procéder de même avec le reste de la pâte.

Parsemer de katsuo-bushi, de nori et de gingembre. Ajouter un trait de mayonnaise et servir.

Recette de la sauce okonomiyaki: La Cuisine de Bernard

Salade de pommes de terre à la japonaise

Je n’aime pas la salade de pommes de terre. Trop bourrative, trop rustique, trop classique, trop chiante quoi. Mais séparément, j’adore la mayonnaise et les patates. Du coup, j’ai testé une recette japonisante (pas franchement issue du régime d’Okinawa, disons-le franchement) originale, pleine de peps et dé-li-cieuse !

Purée de patate japonaise 2Purée de patate japonaiseTemps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 6 petites pommes de terre à purée
  • 1 petite carotte
  • 1 poignée de concombres à l’aigre doux
  • 1 jaune d’œuf
  • 300 gr d’huile de colza
  • 3 c. à s. de vinaigre de riz
  • 2 c. à c. de sucre
  • 1 c. à s. de wasabi
  •  sel et poivre du moulin

Brosser les pommes de terre et les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 20 minutes avant d’ajouter la carotte pelée et cuire encore 10 minutes. Vérifier la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau. Laisser refroidir les patates avant de les peler et de les écraser grossièrement.

Couper la carotte et les concombres en brunoise (tout petit dés).

Préparer la mayonnaises. Pour cela, monter au fouet électrique le jaune d’œuf avec 1 c. à s. d’huile, avant de verser petit à petit le reste de l’huile. Lorsque la mayonnaise est ferme, incorporer le vinaigre, le sucre et le wasabi. Saler et poivrer.

Mélanger les patates écrasées avec les carottes, les concombres et la mayonnaise au wasabi.

Réserver au frais. Au moment de servir, former de belles boules à l’aide d’une cuillère à glace ou des quenelles à l’aide de 2 cuillères à soupe. Déguster en accompagnement de sashimi par exemple.

Ravioles au bœuf et citronnelle en bouillon corsé

C’est fou tout ce qu’on peut faire avec de la pâte (à pâtes donc). On pourrait penser que l’épisode de Top Chef de lundi m’a inspirée, mais même pas ! C’est juste que j’adore les ravioles, vraiment. Et enveloppées d’un bouillon gourmand… Mmmh l’extase !!

Ravioles à la viande et citronnelle

Temps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 1 paquet de pâte à lasagne fraîche (en rouleau)
  • 200 gr de bœuf haché
  • 1 carotte
  • 1 tige de citronnelle
  • 1 pointe de zeste de combawa (ou de citron vert le cas échéant)
  • 1 c. à c. d’huile de sésame
  • 1 c. à s. de mirin
  • 1 œuf
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1 dl de crème
  • quelques feuilles de menthe
  • quelques feuilles de coriandre
  • sel et poivre du moulin

Peler et râper grossièrement la carotte. Enlever la première couche de la tige de citronnelle et l’écraser un peu pour permettre aux arômes de sortir. Dans une poêle antiadhésive, faire cuire la viande hachée avec la carotte, la citronnelle et le zeste de combawa. Arroser avec l’huile de sésame et le mirin, puis saler et poivrer. Ciseler la menthe et la coriandre, incorporer.

Dérouler la pâte sur le plan de travail et la couper en 2 parts égales. Badigeonner la première partie avec l’œuf battu, puis faire des petits tas de farce à distance égale, de sorte à pouvoir les découper avec un emporte-pièce (un verre le cas échéant). Ensuite, couvrir délicatement avec la deuxième parties de la pâte et découper avec l’emporte-pièce. Veiller à bien souder les bords en les pressant.

Ou alors, si comme moi vous avez la chance de posséder le Rissole-vite de Betty Bossi, placer la farce dans cases prévues avant de fermer l’appareil.

Dans une casserole, faire chauffer 25 dl d’eau avec un cube de bouillon de volaille. Ajouter la crème et poivrer.

Faire chauffer un grand volume d’eau salée et y faire cuire les ravioles pendant 4-5 minutes. Egoutter et répartir dans 2 assiettes creuses. Verser le bouillon et servir !

Rissoles façon japonaise

En mode « japonisante » vous dites ? Probable. C’est certain que lorsqu’on sort de chez Edo, on a qu’une envie: virer fouchettes et couteaux du placard pour les remplacer par des baguettes, se coller un gros noeud dans le dos et faire des trous dans ces chaussettes pour enfiler une paire de tongs…

Rissoles au thon façon asiatique

Temps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour une dizaine de petites rissoles):

  • 1 rouleau de pâte feuilletée au beurre rectangulaire
  • 1 boîte de thon à l’huile (env. 150 gr)
  • 1/2 courgette
  • 1 gousse d’ail
  • 3 c. à s. de fromage frais (type Philadelphia)
  • 2 c. à s. de mirin (au rayon japonais)
  • 1 c. à s. de saké (au rayon japonais)
  • 2 c. à c. de wasabi
  • 1 œuf
  • 2 c. à s. de sésame
  • sauce soja
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 220°.

Rincer la demi courgette et la couper en très fines lamelles (à l’aide d’une mandoline idéalement).

Dans un plat, mélanger le thon égoutté et émietté avec le fromage frais, la gousse d’ail écrasée, le mirin, le saké et le wasabi. Saler et poivrer.

Dérouler la pâte feuilletée sur le plan de travail et la couper en 2 parts égales. Sur la première partie, faire des petits tas de farce à distance égale, de sorte à pouvoir les découper avec un emporte-pièce (un verre le cas échéant). Déposer sur chaque tas 2-3 tranches de courgettes. Ensuite, couvrir délicatement avec la deuxième parties de la pâte et découper avec l’emporte-pièce. Veiller à bien souder les bords en les pressant.

Ou alors, si comme moi vous avez la chance de posséder le Rissole-vite de Betty Bossi, placer la farce dans cases prévues, puis les courgettes, avant de fermer l’appareil.

Placer les rissoles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les badigeonner avec l’œuf battu. Parsemer de graines de sésame et enfourner pour 12 minutes chrono !

Servir avec une coupelle de sauce soja et une salade de chou chinois.

Crème prise au thé vert

Voici une recette parfaite pour un dessert « improvisé » car elle ne nécessite que peu d’ingrédients. Et si vous deviez être d’humeur particulièrement gourmande, vous pourriez sans autre saupoudrer les crèmes de cassonade après la cuisson et donner un coup de chalumeau par dessus afin de les transformer en crèmes brûlées…

Crème prise au thé vert

Temps de préparation: 40 minutes + quelques heures de repos

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 jaunes d’œufs
  • 15 gr de sucre brut (muscovado idéalement)
  • 10 cl de lait
  • 10 cl de crème
  • 1 c. à c. de thé vert matcha en poudre (dans les épiceries fines ou boutiques de thé)

Préchauffer le four à 150 degrés.

Verser le lait et la crème dans une petite casserole et porter à ébullition.

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre avant d’incorporer le thé vert.

Verser sur le lait frémissant en remuant sans cesse, puis répartir dans 2 à 3 coupelles allant au four. Placer les coupelles dans un plat et verser de l’eau dans le plat.

Enfourner pour 20 à 30 minutes environ (selon la taille et la matière des coupelles) jusqu’à ce que les crèmes soient prises. Laisser refroidir et placer au frigo pour 2-3h.

Soupe de crevettes en bouillon de coco

Un petit accent thaïlandais pour cette soupe toute en finesse et en élégance. Et équilibrée qui plus est ! Tout ce que j’aime. A noter que si vous avez envie de plus d’élégance encore, vous pouvez remplacer les crevettes par des noix de saint-jacques.

Soupe crevettes bouillon cocoTemps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 200 gr de crevettes crues
  • 30 cl de fumet de poisson
  • 20 cl de lait de coco
  • 30 gr de vermicelles de riz
  • 1 courgette
  • 1 gousse d’ail
  • 1 tige de citronnelle
  • 1 cm de gingembre
  • le jus de 1 citron vert
  • quelques tiges de coriandre
  • 1 petit piment rouge (facultatif)
  • 1 c. à s. de nuoc mâm (sauce de poisson)
  • 1/2 c. à s. de sucre
  • sel et poivre du moulin

Porter à ébullition le fumet avec le lait de coco et le sucre.

Ôter la première feuille de la citronnelle, puis l’émincer grossièrement. Peler le gingembre et détailler le en tranches. Peler la gousse d’ail et l’écraser. Égrener le piment et l’émincer. Ajouter le tout au lait de coco. Ajouter également le jus de citron. Couvrir et réserver.

Ébouillanter les vermicelles pendant 5 minutes. Les passer sous l’eau froide et les égoutter.

Rincer et détailler la courgette en petits dés. Dans une poêle huilée, faire sauter la courgette. Débarrasser avant de faire sauter les crevettes dans la même poêle. Saler et poivrer. Égoutter.

Faire réchauffer le bouillon au lait de coco en laissant frémir pendant 5 minutes. Ajouter les vermicelles et les dés de courgette. Ajuster l’assaisonnement à l’aide du nuoc mâm. Servir dans des grands bols avant d’ajouter les crevettes et des pluches de coriandre. Servir bien chaud !

St-jacques snackées au sésame, purée de panais et jus noir

Non non non, je ne suis pas en grève, promis ! Mais bon, c’est la fin de l’année pour tout le monde… Alors vite en vitesse, voici une petite recette qui sera parfaite pour une entrée hivernale rapide et racée.

StJacquesCeleriTemps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes en plat ou 4 en entrée):

  • 8 st-jacques
  • 300 gr de panais
  • 1 c. à s. de sésame noir (ou blanc le cas échéant)
  • 1 dl de vermouth
  • 4 c. à s. de sauce soja
  • 1 c.à s. de sucre
  • 20 gr de beurre
  • quelques brins de ciboulette
  • sel et poivre du moulin

Commencer par préparer la purée. Pour cela, peler les panais et les couper en morceaux. Les mettre à cuire dans une casserole d’eau bouillante salée 20 minutes. Vérifier la cuisson en plantant la pointe d’un couteau: quand ils sont tendres, les mixer. Ajouter 15 gr de beurre ainsi que la ciboulette ciselée et bien mélanger. Assaisonner et réserver.

Pour la sauce, commencer par faire réduire le vermouth. Ajouter ensuite la sauce soja et le sucre. Laisser réduire encore pendant quelques minutes. Réserver.

Faire fonde le reste de beurre dans une poêle et y faire colorer rapidement les st-jacques salée et poivrées. Servir sur un lit de purée de panais arrosé d’un filet de jus au soja. Terminer en parsemant un peu de graines de sésame.