Côte de boeuf, tout simplement

Je ne suis pas une carnivore, pas de secret là-dessus. Je mange très volontiers un bon morceau de viande de temps en temps, mais j’avoue que j’avais tendance, jusqu’à aujourd’hui, à me cantonner aux très classiques (et un peu chiants, soyons clairs) steaks, entrecôtes et filets. Question de sécurité. Sauf que là, j’ai découvert la véritable côte de bœuf de boucher qui, je crois, m’a définitivement transformée en T-rex. Oups…

cote-de-boeuf

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 500 gr de côte de bœuf du boucher, bien rassie
  • 15 gr de beurre
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Sortir la viande du frigo 20 minutes environ avant la cuisson, afin de permettre à la viande d’être à température ambiante et récupérer ainsi tout son moelleux. Préchauffer votre four à 200°C.

Saler et poivrer la viande des deux côtés. Dans une poêle, faire chauffer un filet d’huile d’olive. Ajouter ensuite le beurre (il permettra de développer le goût de la viande et de la caraméliser). Attention: cela ne doit pas devenir fumant!

Déposer la côte de bœuf dans la poêle pour la saisir des deux côtés, jusqu’à obtention d’une croûte colorée sur chacune des faces (env. 3 à 4 min par face).

Déposer la viande dans un plat allant au four et enfourner pour 15 minutes. Pour une côte de bœuf de 1 kilo, compter le double.

Servir avec une pointe de fleur de sel pour les puristes, voir avec un beurre « maître d’hôtel ».

 

Yakitori de boeuf au fromage

Moi aussi, la première fois que j’ai vu l’intitulé de cette recette sur Pinterest, je me suis dit « Ca y est, Burger King a réussi à pirater des blogs de cuisine » ! Sauf qu’en fait, à bien y regarder (notamment les commentaires), ça avait l’air franchement incroyable. J’ai donc testé – vous me connaissez – et j’ai approuvé, en me resservant 3 fois.

Yakitori boeuf fromage

Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 100 gr de carpaccio de bœuf (env. une quinzaine de tranches)
  • Fromage au choix entre le gouda, l’emmental ou le comté.
  • Sauce soja
  • Miel
  • Mirin
  • Quelques gouttes de citron vert
  • Sésame grillé (facultatif)
  • Une quinzaine de pics à brochettes

Préparer la marinade: mélanger 2 c. à s. de sauce soja avec 1 c. à s. de miel et 1 c. à s. de mirin. Ajouter quelques gouttes de jus de citron vert.

Couper les fromages en bâtonnets de la taille d’un doigt environ. Enfiler un bâtonnet dans la longueur sur chaque brochette, puis enrouler une tranche de carpaccio autour de chaque brochette. Ranger dans un plat et arroser de marinade. Placer au frais pour 1 heure minimum.

Faire cuire dans une poêle légèrement huilée. Arroser de temps en temps avec le reste de marinade. Les brochettes sont prêtes quand le fromage fond (ça va très vite!). Parsemer de sésame et voilà !

Servir avec du riz.

 

Mini brochettes de poulet mariné à la citronnelle et au gingembre

Ce qui est bien avec les mamans, c’est que même quand vous êtes adulte, elles continuent de s’occuper de vous lorsque vous en avez besoin. En tout cas, c’est ce que fait la mienne (mais peut-être est-elle extraordinaire?!). Donc Maman, si tu me lis: sache que tu es comme une mère pour moi!

Merci à elle pour cette incroyable recette qui aura su me requinquer un jour où Petit Prince n’était pas en forme. [Oui parce que – et ça fait partie de mes découvertes de jeune maman – quand bébé est malade et dort mal, toi tu fais tout pareil. Eh ouais…]

brochettes poulet citronnelle pistache

Temps de préparation: 40 minutes (+ 2 heures de marinade)

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de poulet
  • 6 bâtons de citronnelle
  • 1 cm de gingembre râpé (environ)
  • 1 poignée de pistaches non salées
  • 1 citron jaune
  • 1 citron vert
  • huile d’olive
  • sauce soja
  • sucre
  • poivre du Sichuan

Presser les agrumes. Ajouter 1 c. à s. de sauce soja, 1 c. à s. de sucre, le gingembre et 2 c. à s. d’huile d’olive.

Détailler les blancs de poulet en cubes. Couper les bâtons de citronnelle en deux dans le sens de la longueur et tailler les tiges en biseau. Enfiler les cubes de poulet sur les demi-tiges de citronnelle pour en faire des mini-brochettes. Les déposer dans un plat creux et arroser de marinade. Couvrir et laisser reposer au frais pendant 2 heures environ en les retournant 1 à 2 fois.

Torréfier les pistaches et les mixer grossièrement avec 1 c. à s. de poivre du Sichuan. Réserver.

Préparer un riz à la noix de coco ou un riz venere pour accompagner le plat.

Quand le riz est prêt, égoutter les brochettes de poulet et les saisir dans une poêle à feu modéré avec un peu d’huile d’olive. Laisser caraméliser légèrement.

Dans une autre casserole, faire réduire quelque peu la marinade en corrigeant l’assaisonnement si besoin.

Dresser le tout en arrosant les brochettes de marinade réduite. Parsemer de pistaches au poivre et servir.

Suggestion de vin pour accompagner ce plat:

Dôle Blanche de la cave Varone

 

 

Suprême de pintade Rossini aux airelles

Avec passablement de retard (!), je vous présente aujourd’hui le plat que j’ai réalisé pour Noël. Mieux vaut tard que jamais… A garder sous le coude pour votre prochain Noël ou pour une autre occasion festive !

Pintade rossini aux airelles

Temps de préparation: 30 minutes (+ 1h de marinade)

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 suprêmes de pintade
  • 2 escalopes de foie gras de canard cru
  • 30 gr de confiture d’airelles
  • 5 cl de porto
  • 1 c. à c. de fond de volaille en poudre
  • thym
  • sel et poivre du moulin

Préparer la marinade. Pour cela, mélanger le porto avec 1 c. à s. de thym, sel et poivre. Placer les suprêmes de pintade dans un plat et les arroser de marinade. Couvrir et placer au frais pour 1h.

Faire dorer les escalopes de foie gras salées et poivrées 1 minute de chaque côté dans une poêle bien chaude. Les retirer et les réserver au four à 100°.

Débarrasser grossièrement le gras de la poêle avant d’y faire dorer les suprêmes égouttés 4 minutes de chaque côté. Déposer dans un plat et recouvrir des escalopes de foie gras. Garder le tout au chaud au four.

Porter à ébullition la marinade avec le fond de volaille et 10 cl d’eau. Laisser un peu réduire, puis ajouter la confiture d’airelles. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Servir les suprêmes avec la sauce aux airelles et une purée de pommes de terre à la truffe.

 

Aiguillettes de canard au pruneaux, lard et romarin

Pour la recette d’aujourd’hui, je peux sans crainte affirmer que la beauté de la photo est inversement proportionnelle à la saveur du plat!! Je l’ai réalisée un peu à la « va vite » et pourtant ce fut une véritable réussite. Je vous la donne donc telle quelle…

Aiguillettes canard pruneaux figues lard

Temps de préparation: 35 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 8 aiguillettes de canard
  • 8 tranches de lard
  • 6 pruneaux dénoyautés
  • 2 c. à s. de romarin
  • huile d’olive
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 1 dl de vin rouge
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 180°C.

Couper les pruneaux en deux et les disposer dans un plat allant au four. Les recouvrir des tranches de lard. Répartir le romarin par dessus et enfourner pour 20 minutes environ.

Lorsque les pruneaux sont cuits, chauffer un filet d’huile dans une poêle et y faire dorer les aiguillettes de canard préalablement assaisonnées. Ajouter le miel et déglacer avec le vin rouge. Saler et poivrer.

Servir les aiguillettes accompagnées du jus, des pruneaux au lard, escortées d’un riz sauvage par exemple.

Suggestion de vin pour accompagner ce plat:
Pinot noir Valroc – Cave Varone

Comme des nuggets de poulet aux cacahuètes, sauce soja-yuzu

Je vous avais déjà proposé une recette de « nuggets » de poulet aux corn flakes, recette qui avait beaucoup plu d’ailleurs, car bien meilleure et plus saine que les infâmes nuggets du commerce. Aujourd’hui, c’est aux cacahuètes que je vous propose de les paner. Oui oui, les mêmes que celles de l’apéritif. « Et si j’ai pas de cacahuètes, je peux faire la recette avec des chips ? ». Et bien le pire c’est que la réponse est clairement « oui », c’est aussi possible !

Poulet aux cacahuètes

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 250 à 300 gr d’escalopes de poulet
  • 70 gr de cacahuètes grillées salées
  • 1 œuf
  • 4 c. à s. de sauce soja
  • 4 c. à s. de jus de yuzu
  • 2 c. à s. de mirin
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 210°.

Mixer grossièrement les cacahuètes et les placer dans une assiette plate.

Battre légèrement l’oeuf dans une assiette creuse.

Couper le poulet en mini filets. Les rouler d’abord dans l’oeuf, puis dans les cacahuètes et les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Poivrer. Enfourner au milieu du four pendant 12 à 15 minutes environ. Vérifier la cuisson: le poulet ne doit pas être rose au milieu !

Préparer la sauce. Pour cela, mélanger la sauce soja, le yuzu et le mirin. Verser dans des coupelles individuelles.

Servir avec du riz au jasmin et des épinards au sésame.

 

Filet d’agneau en croûte d’olive et citron

S’il y a peu de recettes de viande rouge sur ce blog, c’est simplement parce que je suis exigeante par rapport à sa qualité. OK pénible. OK OK chiante ! D’ailleurs, ma Grand-Maman me rétorquerait que « nous les jeunes » (merci pour le « jeune » au passage), nous ne savons plus cuisiner les bas morceaux, que nous ne mangeons plus que les parties nobles. Et elle aurait raison. Personnellement, j’aime beaucoup aussi certains plats en sauce mijotés avec des morceaux moins tendres, mais cela demande du temps, chose que nos grands-mères avaient assurément plus que nous…

Agneau en croûte d'oliveTemps de préparation: 45 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 2 filets d’agneau
  • 40 gr de chapelure
  • 40 gr d’olives vertes dénoyautées
  • 1/2 citron bio
  • 3 cl d’huile d’olive
  • huile pour la cuisson
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 80°C, avec le plat de cuisson dedans.

Mélanger la chapelure avec les olives finement hachées, le zeste de citron, 1 c. à c. de jus de citron et l’huile d’olive. Poivrer.

Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle et saisir la viande environ 1 min de chaque côté jusqu’à formation d’une croûte. Assaisonner.

Sortir le plat du four et y déposer les filets. Les recouvrir de pâte d’olive en tassant.

Cuire à basse température : 20 minutes environ au milieu du four préchauffé à 80°C (55°C à cœur, si vous possédez une sonde).

Lorsque la viande est cuite, sortir le plat du four et le couvrir avant de régler la température à 250°C (voûte ou grill). Remettre la viande au four au dernier cran supérieur pendant environ 5 min, pour griller la croûte.

Servir avec une purée de pommes de terre à l’huile de truffe ou de noisette ainsi qu’un tartare de tomates au pesto par exemple.