St-jacques déglacées au vinaigre de framboise et crumble de bacon

Est-ce cette odeur de printemps ou cette envie de fruits frais qui m’a poussé à tenter cette association assez étonnante ? Quoiqu’il en soit, ça marche. Et plutôt très bien ! En effet, le vinaigre de framboise apporte ce petit côté acidulé, toujours bienvenu avec les produits de la mer, et le lard grillé le côté salé et croustillant qui donne un joli contraste avec la chaire tendre de la st-jacques. Bref, une recette dont je suis assez fière !

Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 200 gr de st-jacques
  • 200 gr de tagliatelles fraîches (tricolore par ex.)
  • 4 tranches de bacon (ou lard fumé)
  • vinaigre de framboise de qualité
  • crème allégée (facultatif)
  • beurre
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Rincer les st-jacques et les essuyer. Oter éventuellement le nerf (partie blanche plus dure sur le côté) et le corail.

Faire dorer les tranches de bacon à sec dans une poêle et les déposer sur du papier ménage. Les tailler ensuite très finement pour obtenir une sorte de crumble. Réserver.

Faire cuire les tagliatelles al dente dans de l’eau salée. Les égoutter et les assaisonner avec une noix de beurre. Réserver au chaud.

Faire chauffer une poêle à feu assez vif (8/10 env.) avec une noisette de beurre. Lorsque le beurre mousse, y placer les st-jacques et les faire rôtir sur les 2 faces pendant 2 minutes, puis baisser le feu et les laisser cuire encore 2 minutes (ou plus selon leur taille. Les miennes étaient énormes, donc la cuisson approchait plutôt les 6 minutes…). Saler et poivrer. Les réserver sur une assiette très chaude.

Déglacer la poêle (sucs de cuisson) avec 3 à 4 c. à s. de vinaigre de framboise. Saler et poivrer. Ajouter éventuellement un peu de crème pour lier.

Servir immédiatement en déposant les st-jacques sur un nid de tagliatelles, puis saupoudrer de crumble de bacon. Terminer par un filet de sauce au vinaigre de framboise.

Vous pouvez accompagner ce plat de quelques tomates cerises juste poêlées.

Pour terminer, j’ai envie d’ajouter: ah ce Jacques, quel saint !

voilà voilà…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s