Patatas bravas

S’il y a bien un pays où on ne plaisante pas avec l’apéritif, c’est bien l’Espagne (OK, OK, avec le Valais). La boisson y est certes très importante, mais ce qui fait indiscutablement sa renommée, ce sont ses tapas (du verbe « tapar » qui signifie « couvrir », puisque les tapas étaient souvent servis sur de petites assiettes qu’on déposait sur le verre pour éviter que les guêpes n’y plongent). Et dans ce rayon, il y en a certains qui sont incontournables, comme les patatas bravas. Avantage ? Vous avez forcément les ingrédients nécessaires dans votre placard.

Patatas bravasTemps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 400 gr de petites pommes de terre
  • 1 boîte de tomates concassées
  • 1 c. à c. de pâte de piment (harissa par exemple, ou sambal oelek)
  • 1 gousse d’ail pelée
  • 1 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 2 dl de vin blanc
  • 1 c. à s. de sucre
  • fleur de sel
  • huile d’olive

Faire chauffer le four à 220°.

Rincer les pommes de terre. Graisser un plat allant au four et y déposer les pommes de terre. Arroser d’un filet d’huile et parsemer de fleur de sel. Bien mélanger et enfourner pour 25 minutes. Pendant la cuisson remuer 1 ou 2 fois pour que les patates soient dorées de tous les côtés.

Dans une casserole, faire chauffer 1 c. à s. d’huile d’olive. Y ajouter l’ail pressé, la pâte de piment et le concentré de tomates et laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes. Ajouter alors la sauce soja, le sucre, les tomates concassées et le vin blanc. Laisser cuire pendant une dizaine de minutes.

Servir les patates dans des ramequins et arroser généreusement de sauce tomate. Déguster avec una buena cerveza muy fresca !

Petites chantillys festives

Vous aimez en mettre plein la vue dès l’apéritif ? Vous devez préparer un amuse-bouche pour un anniversaire ? Vous recevez des amies pour une soirée sex-toys Tuperware ? Ne cherchez plus: voici 2 recettes vite préparées qui feront de vous la star de la soirée… (photo méga pourrave, navrée).

Mousses de NoelTemps de préparation: 20 minutes par chantilly

Ingrédients et préparation:

Chantilly au foie gras et miettes de speculoos

  • 2,5 dl de crème entière
  • 150 gr de foie gras mi-cuit
  • sel et poivre du moulin
  • 6 spéculoos

Faire chauffer la crème dans une casserole et y ajouter le foie gras. Laisser fondre à feu moyen. Assaisonner avant de mixer et filtrer. Verser dans un siphon puis ajouter une cartouche de gaz. Secouer 3 fois et placer au frais pour 3h minimum.

Émietter les spéculoos. Au moment de servir projeter la chantilly dans des verrines et parsemer de miettes de spéculoos.

Chantilly au parmesan et à la truffe

  • 2,5 dl de crème entière
  • 2 c. à s. de crème de parmesan à la truffe (Olives & Co)
  • copeaux de parmesan
  • sel et poivre du moulin

Dans une casserole, faire chauffer la crème avec la crème de parmesan jusqu’à ce que celle-ci soit bien dissoute. Saler légèrement et poivrer. Filtrer et verser dans un siphon avant d’ajouter une cartouche de gaz. Secouer 3 fois et placer au frais pour 3h minimum.

Au moment de servir projeter la chantilly dans des verrines et décorer avec des copeaux de parmesan.

Rissoles façon japonaise

En mode « japonisante » vous dites ? Probable. C’est certain que lorsqu’on sort de chez Edo, on a qu’une envie: virer fouchettes et couteaux du placard pour les remplacer par des baguettes, se coller un gros noeud dans le dos et faire des trous dans ces chaussettes pour enfiler une paire de tongs…

Rissoles au thon façon asiatique

Temps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour une dizaine de petites rissoles):

  • 1 rouleau de pâte feuilletée au beurre rectangulaire
  • 1 boîte de thon à l’huile (env. 150 gr)
  • 1/2 courgette
  • 1 gousse d’ail
  • 3 c. à s. de fromage frais (type Philadelphia)
  • 2 c. à s. de mirin (au rayon japonais)
  • 1 c. à s. de saké (au rayon japonais)
  • 2 c. à c. de wasabi
  • 1 œuf
  • 2 c. à s. de sésame
  • sauce soja
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 220°.

Rincer la demi courgette et la couper en très fines lamelles (à l’aide d’une mandoline idéalement).

Dans un plat, mélanger le thon égoutté et émietté avec le fromage frais, la gousse d’ail écrasée, le mirin, le saké et le wasabi. Saler et poivrer.

Dérouler la pâte feuilletée sur le plan de travail et la couper en 2 parts égales. Sur la première partie, faire des petits tas de farce à distance égale, de sorte à pouvoir les découper avec un emporte-pièce (un verre le cas échéant). Déposer sur chaque tas 2-3 tranches de courgettes. Ensuite, couvrir délicatement avec la deuxième parties de la pâte et découper avec l’emporte-pièce. Veiller à bien souder les bords en les pressant.

Ou alors, si comme moi vous avez la chance de posséder le Rissole-vite de Betty Bossi, placer la farce dans cases prévues, puis les courgettes, avant de fermer l’appareil.

Placer les rissoles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les badigeonner avec l’œuf battu. Parsemer de graines de sésame et enfourner pour 12 minutes chrono !

Servir avec une coupelle de sauce soja et une salade de chou chinois.

Ile flottante au saumon fumé et mousse au gingembre

Si vous êtes dans le même état que moi, vous aurez sans doute envie de passer votre chemin sans même consulter cette recette, tellement vous vous êtes gavés comme des oies pendant ces fêtes. Mais ce serait une regrettable erreur car cet amuse-bouche (que j’ai servi en apéritif à Noël) se classe indubitablement parmi mes best of…

Ile flottante saumonTemps de préparation: 40 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes en apéritif):

  • 2 tranches de saumon fumé
  • 2 c. à s. de tarama
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 30 cl de lait
  • 30 gr de mascarpone
  • quelques brins d’aneth
  • 1/2 citron
  • 1/2 c. à c. de gingembre râpé
  • quelques baies de poivre rose
  • sel et poivre du moulin

Dans une casserole, fouetter le jaune d’œuf avec le lait. Faire épaissir sur feu moyen (sans faire bouillir !) en remuant jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère. Mixer avec le saumon et le tarama. Ajuster l’assaisonnement. Garder au frais.

Dans une jatte, mélanger le mascarpone avec l’aneth ciselée (en réserver quelques pluches pour le décor), le jus du demi citron et le gingembre.

Battre le blanc d’œuf en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporer délicatement dans le mélange au mascarpone.

Au moment de servir, verser la crème au saumon dans des verres, puis déposer une quenelle de mousse au gingembre par dessus. Décorer avec les pluches d’aneth restantes et le poivre rose.

PS: pour ceux qui voudraient enfin savoir comment on fait ces f****** quenelles, voici un petit tuto.

Dip de foie gras

Hi guys ! I’m back ! Back from Australia où j’ai eu le privilège de déguster, pendant 1 mois entier, une cuisine tout à fait… pas gastronomique. Du coup, de retour dans ma cuisine chérie-que-j’aime-d’amour-à-la-folie, je n’avais qu’une idée en tête: préparer quelque chose de savoureux et de raffiné. Mais ne vous y trompez pas, j’ai tout de même eu quelques jolies surprises culinaires, que je ne manquerai pas de partager avec vous prochainement… See ya !

Accompagnement foie grasTemps de préparation: 5 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 1 bloc de foie gras de canard
  • 5 spéculoos
  • 1 petit pot de confit de piment d’Espelette (ou confit de figue ou d’oignon)
  • 2 c. à c. de baies roses (poivre rose)
  • 2 c. à c. de cristaux de sel fumé (chez Manor par exemple)

Placer les spéculoos dans un sac de congélation et émietter en tapant dessus avec un rouleau à pâtisserie. Verser dans un ravier de service.

Déposer un peu de confit de piment d’Esplette dans un 2ème ravier de service.

Dans un 3ème ravier, écraser les baies roses et mélanger avec le sel fumé.

Couper le foie gras en petites bouchées et servir à part, sur une ardoise par exemple, avec une petite salade de jeunes pousses assaisonnée d’huile de noix.

Tomme de chèvre frais au miel et au thym

Voici une recette pour fainéant assidu / dimanche difficile. On reste dans le thème de ces derniers temps… D’ailleurs, je m’étonne de ne pas avoir encore créé de rubrique « spécial grosses feignasses ». Je vais y songer sérieusement.

Chèvre frais miel thymTemps de préparation: 5 minutes

Ingrédients (pour 1 fromage frais):

  • 1 tomme de fromage de chèvre frais (type Petit Billy)
  • 1 brins de thym
  • 1 c. à s. de miel
  • huile d’olive
  • fleur de sel
  • poivre du moulin

Attention, suivez bien la recette, c’est très technique…

Sortir le fromage de son emballage et le déposer sur une petite assiette. L’arroser de miel, puis d’un filet d’huile d’olive avant de parsemer de feuilles de thym et de fleur de sel. Terminer par un tour de poivre.

Pfiou, après tout ce travaille, vous aurez bien mérité un verre de rosé !!

Déguster sur des crostinis ou de la baguette.

Toast au saumon fumé et mousse concombre-wasabi

Si on a souvent tendance à déguster le saumon fumé durant les fêtes, on peut également le servir de façons différentes à n’importe quelle période de l’année, afin de donner un peu de chic à une entrée ou un apéritif.

Toast saumon wasabiTemps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour toasts):

  • 100 gr de saumon fumé
  • 4 toasts de pain complet ou de pain de seigle
  • 1 concombre
  • 2 c. à s. de mascarpone
  • 10 cl de crème liquide entière
  • wasabi
  • 1 c. à c. de sésame (noir de préférence)
  • 1 c à c. d’aneth
  • 1 pincée de sucre
  • sel et poivre du moulin

Couper le concombre en deux dans la longueur et retirer les pépins à l’aide d’une cuillère. Le couper ensuite en tranches fines, les placer dans une passoire et recouvrir de gros sel pour les laisser dégorger pendant 1h. Rincer.

Mixer le concombre avec le mascarpone, la crème, 1 c. à c. de wasabi et l’aneth de sorte à obtenir un mélange mousseux. Saler et poivrer légèrement et ajouter le sucre.

Toaster le pain (sauf si vous utilisez du pain de seigle). Tartiner un peu de mousse de concombre et déposer une tranche de saumon fumé par dessus. Terminer en saupoudrant du sésame noir.

Petits choux au saumon fumé

On ne va pas vous mentir: cette recette réclame passablement de travail. Mais pour quel résultat ! Ca va épater la galerie (et même la belle-mère), c’est garanti ! A servir en hors d’œuvre ou en entrée avec quelques asperges ou une petite salade verte.

Petits choux au saumonTemps de préparation: 1h + 30 minutes de cuisson

Ingrédients (pour une vingtaine de petits choux):

  • 150 gr de farine
  • 4 œufs + 1 jaune
  • 75 gr de beurre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 pot de tarama
  • 150 gr de saumon fumé
  • 140 gr de fromage frais (type Philadelphia)
  • 2 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. de concentré de tomate
  • 1 c. à s. d’aneth
  • 1 petit pot d’œufs de saumon (facultatif)
  • quelques gouttes de jus de citron
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 180°.

Dans une casserole, porter à ébullition 25 cl d’eau avec le beurre et la noix de muscade. Saler et poivrer, puis verser la farine en une seule fois. Mélanger énergiquement avec une cuillère en bois. Replacer sur le feu et remuer jusqu’à ce que la pâte se détache du fond de la casserole. Hors du feu, ajouter les œufs un à un.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et à l’aide d’une poche à douille idéalement (embout lisse), faire de petits tas de pâte de la circonférence d’une pièce de CHF 5.- maximum. Les badigeonner de jaune d’œuf battu avec 1 c. à s. d’eau.

Enfourner pour 30 minutes. Laisser reposer les choux à four ouvert, puis les glisser sur une grille.

Pendant ce temps, préparer la farce. Pour cela, mixer finement le saumon fumé et le mélanger au fromage frais avec le concentré de tomate et la crème. Ajouter l’aneth, puis saler et poivrer. Ajouter éventuellement quelques gouttes de jus de citron.

Faire un petit trou sous les choux et les farcir à l’aide d’une poche à douille avec le mélange au saumon. Terminer en les décorant avec un peu de tarama et quelques œufs de saumon par dessus.

Blinis aux courgettes, sauce au yogurt grec

Selon le dernier rapport de l’OFSP, la consommation de légumes a baissé de 8% par rapport 2003. Et toujours selon ce rapport, seuls 30% de la population suisse respecterait la règle des fameux « cinq fruitzélégumes » par jours… Inutile de vous préciser que je sais pertinemment que je fais partie de ces mauvais élèves. Satanées statistiques ! Je vais essayer de faire mieux, promis.

Blinis courgette

 

Temps de préparation: 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes en entrée):

  • 1 petite courgette (env. 20 cm)
  • 1 œuf
  • 10 cl de lait
  • 70 g de farine
  • 1 c. à c. de levure sèche
  • coriandre (ou persil plat)
  • huile ou beurre pour la poêle
  • 1/2 yaourt grec nature (non sucré !)
  • 1 gousse d’ail pressée
  • 1 c. à s. d’aneth
  • sel et poivre du moulin

Râper la courgette en conservant la peau, après l’avoir rincée. La presser fortement entre les mains pour en extraire toute l’eau.

Dans un bol, fouetter l’œuf la farine et le lait jusqu’à obtention d’une pâte à blinis (un peu plus épaisse qu’une pâte à crêpe). Ajouter la courgette râpée, la coriandre ou le persil ciselé et la levure. Saler et poivrer.

Préparer la sauce. Pour cela, mélanger le yogurt avec l’ail pressé, l’aneth, puis saler et poivrer.

Dans une poêle chaude graissée, verser une grosse cuillère de pâte qui va s’étaler pour former une petite crêpe épaisse laisser cuire 3 minutes de chaque côté. Vous pouvez les conserver au chaud au four à 100° avant de les servir avec la sauce au yogurt grec.

Salade de poulet au citron et raisins secs

Si comme moi vous êtes adepte malgré vous des mini courses du dimanche à la station service du coin, vous devez savoir qu’il ne faut pas pas avoir envie de se cuisiner un tournedos aux morilles fraîches avec un risotto à l’encre de seiche et une purée de topinambours. Tout au plus vous arriverez à trouver de quoi préparer un steak avec une sauce en sachet, un risotto tout court et une purée de carottes… Et pourtant, nul besoin d’ingrédients compliqués pour réaliser une petite recette simple et efficace, idéale pour une fin de dimanche passé à s’échouer sur le canapé, la preuve:

SaladePouletTemps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 escalopes de poulet
  • 1/2 citron
  • 1 dl de bouillon de volaille
  • 1 branche de thym (le cas échéant, un peu d’herbes de Provence)
  • 3 c. à s. de raisins secs
  • huile d’olive
  • 1 c. à c. de piment d’Espelette (ou de paprika le cas échéant)
  • sel et poivre du moulin

Émincer le poulet.

Dans une poêle, faire chauffer un filet d’huile d’olive et y faire dorer le poulet pendant 2 minutes. Ajouter le bouillon de volaille et laisser cuire pendant 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le poulet soit cuit à cœur.

Pendant ce temps, presser le demi citron et mélanger le jus avec 2 c. à s. d’huile d’olive. Saler et poivrer. Ajouter les raisins secs et le piment d’Espelette.

Lorsque le poulet est cuit, l’égoutter et le mélanger à la sauce. Servir tiède accompagné d’une salade tomates-mozza-kiwi par exemple, ainsi que quelques pâtes. A noter que vous pouvez également servir cela sous forme de tapas dans de petites assiettes à café par exemple, décoré d’une tranche de citron.