Salade de melon au pecorino sardo

Quoi de plus agréable, par ces températures si agréables de ce dimanche de juillet, qu’une salade de melon tout en fraîcheur et en légèreté ? Alors pour changer du traditionnel (et un peu chiant) jambon cru, on essaie le pecorino dont la puissance et le salé contraste parfaitement avec la douceur du melon. Une merveille.

Melon et peccorinoTemps de préparation: 15 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 1 melon bien mûre
  • 1 morceau de pecorino sardo (ou de parmesan reggiano le cas échéant)
  • Huile d’olive parfumée
  • Vinaigre balsamique vieux
  • Fleur de sel
  • Poivre du moulin

Couper le melon, l’épépiner et ôter l’écorce. Détailler en gros cubes et disposer dans un plat.

Tailler des copeaux dans le pecorino et répartir sur le melon.

Arroser d’un filet d’huile d’olive, d’un autre de vinaigre balsamique avant d’assaisonner avec poivre et sel. Si vous avez du basilic sous la main, vous pouvez en ajouter quelques feuilles ciselées.

Bavette aux tomates cerises et porto

Le temps de cerises est déjà bientôt passé, alors pourquoi ne pas se jeter sur les tomates éponymes ? Pour autant que vous en trouviez des mûres, parce que sinon ce n’est même pas la peine !

Pour ceux qui suivent ce blog depuis quelques temps, vous aurez sans doute remarqué que j’affectionne particulièrement ce fruit (eh oui, ce n’est pas un légume) avec les pâtes… J’ai en effet déjà publié une recette de spaghetti tomates cerises et ail, une autre de spaghetti tomates cerises et thon, de linguine « séduction » et de tagliatelles façon sarde. On ne se refait pas…

Spaghetti tomates portoTemps de préparation: 25 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de bavette (ou tagliatelles)
  • une vingtaine de tomates cerises bien mûres
  • huile d’olive
  • huile d’olive au basilic
  • Porto
  • quelques gouttes de jus de citron
  • sucre
  • sel et poivre du moulin

Couper les tomates cerises en deux.

Dans une poêle, faire chauffer 2 c. à s. d’huile d’olive. Y faire légèrement confire les tomates cerises avec 1 c. à s. de sucre pendant une dizaine de minutes. Saler et poivrer. Arroser d’un trait de porto et de quelques gouttes de jus de citron.

Pendant ce temps, faire cuire les bavette dans un gros volume d’eau salée selon le temps indiqué sur le paquet, puis égoutter. Verser dans la poêle avec les tomates cerises et réchauffer brièvement. Arroser d’un trait d’huile d’olive au basilic et terminer par une pincée de fleur de sel.

 

Tartare de boeuf en 4 ingrédients

Alors on va régler la question tout de suite: non je n’ai toujours pas emménagé dans mon nouvel appartement ! Apparemment, les ouvriers de l’entreprise incriminée ont trouvé qu’il était de circonstance de ne pas être joignable depuis 10 jours. Je vous passerai donc les détails de mon humeur de ces derniers temps…

En revanche, je vous propose quand même un recette d’une efficacité redoutable (et tout à fait compatible avec un appartement en chantier, si jamais). La viande pour la viande, en touts simplicité. Complètement fan.

Tartare menthe

Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr de filet de bœuf de qualité
  • une dizaine de feuilles de menthe fraîche
  • huile d’olive
  • cristaux de sel (chez Manor, ou fleur de sel le cas échéant)

Couper la viande en tartare (plutôt fin). Rincer la menthe et la ciseler. Dans un saladier, assaisonner la viande avec un filet d’huile d’olive. Ajouter la menthe fraîche. Au moment de servir, ajouter le sel en cristaux et bien mélanger.

Servir avec de la ciabatta italienne ou de la foccacia.

Oeufs cocotte au boursin

J’adore les œufs cocotte. Non vraiment, je suis une inconditionnelle de ce plat. C’est pratique, rapide, facile, délicieux et surtout cela permet d’infinies variations… Vous l’aurez peut-être remarqué si vous me suivez depuis quelques temps ! En voici une qui est absolument parfaite pour une soirée « je-suis-tellement-à-la-bourre-ces-temps-que-je-ne-me-rappelle-même-plus-à-quoi-sert-une-casserole. »

Temps de préparation: 15 minutes

Ingrédients (pour 2 cocottes):

  • 2 gros œufs
  • 4 c. à s. de gruyère râpé
  • 2 bonnes c. à c. de Boursin au poivre
  • beurre
  • sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 240°.

Beurrer 2 ramequins (ou mini-cocottes allant au four). Au fond, disposer 1 c. à s. de gruyère et 1 c. à c. de Boursin par ramequin avant de casser les œufs par dessus. Saler et poivrer avant de répartir le reste du fromage râpé.

Placer les ramequins dans un plat contenant quelques centimètres d’eau et enfourner pour 10 minutes chrono.

Servir avec des mouillettes de pain et une bonne salade.