Burrata et tomates cerises juste poêlées

Burrata et tomates cerises juste poêlées

J’imagine que je ne suis pas la seule en mal de vacances et de dépaysement, la faute à ce fichu Covid qui commence à nous sortir franchement pas les trous de nez. Du coup, on fait tous pareil: on tente, plus ou moins vainement, de simuler des escapades à coup de cocktails, spécialités culinaires exotiques, etc. En ce qui me concerne, c’est (et vous l’aurez remarqué) l’Italie qui me manque. Du coup, c’est Spritz au petit-déjeuner, pasta à midi, pizza au goûter et risotto au souper (ponctué d’autres Spritz que je n’énumèrerai pas ici). Le tout minimum 5 fois par semaine. Comme on a pris 10 kilos chacun, on s’est finalement décidé pour partir en Sardaigne cet automne…

Douceur et crémeux pour cette recette qui sent bon l’été et le sud de l’Italie.

Temps de préparation: 15 minutes de cuisson
Ingrédients:

  • 1 burrata
  • 300 gr de tomates cerises
  • 1 poignée de pignons de pin
  • quelques feuilles de basilic
  • 1 c. à c. de gr de sucre
  • huile d’olive
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • fleur de sel
  • poivre du moulin

Faire sauter les tomates cerises dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, le sucre et le vinaigre balsamique pendant 5 minutes (juste le temps qu’elles caramélisent).

Faire griller rapidement les pignons de pin dans une poêle à sec.

Servir le tout arroser d’un filet d’huile d’olive, de fleur de sel, d’un tour de moulin à poivre et de basilic. Déguster juste tiède accompagné d’une foccacia par exemple.

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Focaccia – la vraie

Lorsque ma voisine, italienne, a débarqué l’autre jour à l’apéro avec sa splendide focaccia, je me suis littéralement ruée dessus, comme une guêpe sur la grillade. Elle était aérienne, moelleuse, salée, tendre et croustillante à la fois. Juste comme en Italie. Et comme elle est exceptionnellement gentille, elle a accepté de partager sa recette avec moi (et même que je la partage avec vous!)

Avec du romarin, pour un accent résolument méditerranéen

Temps de préparation: 2h + 15 minutes de cuisson
Ingrédients:

  • 20 gr de levure fraîche (cube)
  • 400 ml d’eau tiède
  • 6 gr de sucre
  • 60 ml d’huile d’olive
  • 550 à 600 gr de farine à pizza
  • 15 gr de sel
  • fleur de sel
  • romarin frais
  • huile d’olive pour le dessus

Délayer la levure dans l’eau tiède avec le sucre.

Dans un grand bol, placer la farine, le sel et l’huile d’olive. Ajouter le mélange eau-levure-sucre et pétrir, idéalement à la main, jusqu’à obtention d’une pâte lisse (si besoin, ajouter de la farine).

Faire lever la pâte en recouvrant d’un linge propre pendant 1 heure.

Huiler généreusement une plaque allant au four et y étaler la pâte. Couvrir à nouveau avec le linge et laisser lever 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°C.

Former de petits trous avec les doigts huilés et verser encore un filet d’huile d’olive. Parsemer de romarin et de fleur de sel.

Enfourner pour 15 à 20 minutes.

Déguster juste tiède !

CES RECETTES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Burrata, pêches poêlées, olives et basilic

La cuisine, c’est un peu comme la mode: il y a les tendances incontournables, faciles à adopter et il y a les tendances qu’on retrouve chez les grands dont on peut essayer de s’inspirer. C’est le cas du minimalisme: un minimum d’ingrédients pour un maximum d’effet !

Recette inspirée du blog Very Easy Kitchen.

Pêches et burrataTemps de préparation: 15 minutes

Ingrédients:

  • 2 burrata (ou 1 seule pour les petits appétits)
  • 4 pêches
  • quelques feuilles de basilic
  • 1 poignée d’olive noire grecque, dénoyautées
  • huile d’olive de qualité
  • vinaigre balsamique vieux
  • 1 noisette de beurre
  • sucre
  • fleur de sel
  • poivre du moulin

Couper les pêches en deux. Faire chauffer le beurre dans une poêle et y faire caraméliser les oreillons sur leur face plate avec 1 c. à s. de sucre.

Disposer les oreillons de pêche dans une assiette creuse. Arroser d’un filet d’huile d’olive ainsi que d’un filet de vinaigre balsamique. Parsemer de fleur de sel et poivrer. Ajouter les olives.

Au milieu, déposer délicatement une burrata par assiette. Ciseler le basilic et le répartir sur l’assiette. Déguster avec une tranche de ciabatta.

Risotto à la scarmorza et pomme verte

« Mais qu’est-ce qu’elle a encore réussi à nous cuisiner comme ingrédient introuvable », que vous vous dites. Ne cherchez pas, je lis en vous comme dans un livre ouvert. Mais ne vous inquiétez pas, ce fromage n’est pas difficile à trouver en réalité car c’est un classique italien, qui se présente sous la forme d’une grosse boule surmontée d’une plus petite et qui est de couleur orangée (pour les scarmorza fumées). Vous en trouverez d’ailleurs chez Manor. A noter que c’est ma très chère soeurette qui m’a gentiment soufflé cette recette…

Risotto scarmorza pomme

Temps de préparation: env. 30 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 150 gr de riz Carnaroli (ou Arborio)
  • 1 échalote
  • 5 dl de bouillon de poule chaud
  • 1 dl de vin blanc
  • 1/2 scarmorza fumée
  • 1 pomme granny smith
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

Couper la scarmorza en dés de taille moyenne. Couper la pomme (sans la peler !) en dés plus petits.

Emincer l’échalote et la faire suer avec 2 c. à s. d’huile d’olive dans une grande casserole. Ajouter le riz et le faire rissoler jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Mouiller alors avec le vin blanc et bien mélanger. Baisser le feu.

Ajouter une louche de bouillon et bien mélanger jusqu’à ce que tout le liquide ait été absorbé. Rajouter alors une nouvelle louche de bouillon et mélanger à nouveau. Procéder ainsi de suite jusqu’à ce que le riz soit cuit (compter 25 à 30 minutes environ pour le Carnaroli). 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les dés de scarmorza et de pomme (en conserver quelques uns pour le décor).

Saler et poivrer.

Au moment de servir, placer une portion de risotto au centre d’une assiette creuse et parsemer morceaux de fromage et de pomme.