Yakitori de poulet et nouilles soba

A trop manger japonais, je vais finir par souffrir de bridage des yeux un de ces quatre. En même temps, le régime d’Okinawa a fait ses preuves et ce n’est sans doute pas une mauvaise chose d’apprécier ses spécialités… Pas d’inquiétude en tous cas: je mange ne mange pas encore la fondue au fromages avec des baguettes !

Temps de préparation: 35 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 escalopes de poulet
  • 1 paquet de nouilles soba (compter env. 100 gr pour 2)
  • 4 c. à s. de sauce soja
  • 5 c. à s. de mirin (ou éventuellement vinaigre de riz)
  • 2 c. à s. de miel
  • 1/2 cube de bouillon de volaille
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • huile
  • 4 piques à brochettes

Découper la viande en dés. Les enfiler sur les piques à brochettes (taillés à la bonne taille pour passer dans la poêle si vous ne les cuisez pas au barbecue…). Placer au frais.

Faire torréfier rapidement le sésame à feu vif dans une poêle à sec. Réserver.

Délayer le demi cube de volaille dans 10 cl d’eau chaude. Verser le bouillon, la sauce soja, le mirin et le miel dans une casserole. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 5 minutes à feu moyen. Réserver.

Faire cuire les nouilles 4 minutes dans un grand volume d’eau bouillante salée. Les égoutter et ajouter un peu d’huile pour éviter qu’elles ne collent.

Dans une grande poêle, faire chauffer 1 c. à s. d’huile et y faire cuire les brochettes. A mi-cuisson, ajouter la sauce et laisser épaissir avec les brochettes et les retournant plusieurs fois.

Servir sur les nouilles avec un peu de sésame par dessus.

Aiguillettes de poulet laquée et purée de carottes au lait de coco

J’ai vraiment honte de publier une photo aussi laide et vous prie d’avance de m’en excuser. Mais cette recette ayant vraiment été un succès, je me suis dit que j’allais passé au dessus car vous méritez de pouvoir l’essayer.

Mes quelques voyages en Asie ont définitivement laissé une empreinte culinaire en moi qu’il me plaît de mettre à profit lorsque l’envie m’en prend. La recette que je vous propose aujourd’hui fait partie de ces associations dites « fusion », où les épices thaïes se mêlent aux aliments bien de chez nous.

Temps de préparation: 50 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 300 gr d’aiguillettes de poulet
  • 6 carottes
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 3 c. à s. de lait de coco
  • 1 petit morceau de gingembre
  • 3 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. sauce de poisson (nuoc mam)
  • 1 c. à c. d’huile de sésame
  • 1 c. à s. de sucre
  • sel et poivre du moulin

Préparer d’abord la marinade. Pour cela, râper un peu de gingembre et le mélanger à la sauce soja avec le nuoc mam, l’huile de sésame et le sucre. Placer les aiguillettes de poulet dans une assiette creuse et les laisser mariner avec la sauce pendant au moins 30 minutes au frais.

Pendant ce temps, préparer la purée de carottes. Pour cela, peler et couper en petits morceaux les carottes. Les faire cuire dans de l’eau bouillante additionnée du bouillon pendant 25 minutes. Vider l’eau. Mixer avec le lait de coco. Ajuster l’assaisonnement.

Dans une poêle chaude, faire cuire les aiguillettes de poulet avec le jus de la marinade. Si le jus épaissit trop vite, ajouter un peu d’eau.

Servir avec la purée de carottes, arroser du jus de cuisson.